Dans la section :JPIC

ON NE VOIT BIEN QU’AVEC LE CŒUR

L’ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX. A. de St-Exupéry
Par Louise 

affiché le 12 mai 2008

Accompagnement des personnes âgées

COMMENT J’AI DÉVELOPPÉ CE SERVICE
Dans une période de ma vie où je me retirais de l’enseignement, je me suis senti appelée à faire ce travail d’accompagnement. J’avais d’abord cherché à me recycler dans un autre domaine mais aucune porte ne semblait s’ouvrir.

J’ai commencé mon travail d’accompagnement des personnes âgées lorsque des amis qui partaient en voyage m’ont confié la tâche de m’occuper de leur tante âgée de 90 ans qui venait de perdre son compagnon. J’ai pris soin d’elle en tâchant de l’aider à retrouver une partie de son autonomie. Elle n’avait plus l’habitude de marcher ; elle se servait de son fauteuil roulant pour se déplacer. Je l’ai donc remise sur ses pieds avec l’aide d’une «marchette», lui ai préparé des repas et l’ai aidée à s’intégrer aux activités offertes par sa résidence.

Depuis quelques années, j’ai eu plusieurs ami(e) s âgées dans mon entourage. J’ai essayé d’enjoliver leur vie et de les animer en les encourageant et en leur montrant les beaux côtés de la vie – tout comme je l’avais fait avec un père dépressif et pessimiste, étant jeune. J’ai aussi accompagné des amis atteints de cancer, essayant de rendre leur vie plus agréable et plus légère.

QU’EST-CE QUE CELA M’A APPRIS SUR MOI-MÊME … ?
En faisant ce travail, j’ai appris que je pouvais être aussi créative que je l’avais été dans l’enseignement. J’ai aussi développé ma débrouillardise, ma perspicacité, ma patience et mon sens de l’humour.

Dépendant de l’humeur et de l’état de la personne que j’accompagne, je choisis un jeu ou une activité qui lui convient à ce moment-là. Cela peut être aussi varié que de l’amener sur le balcon pour déjeuner ou lui faire écouter de la musique qu’elle aime ou tout simplement d’aller manger un cornet de crème glacée.

J’ai aussi appris sur moi que je pouvais me décentrer de moi-même pour faire en sorte que la vie des personnes que j’accompagne soit plus belle et plus remplie. Et c’est le sentiment et le désir d’être utile aux autres qui me donne le goût d’apporter de l’aide aux autres avec une touche très personnelle. Ma générosité s’est accrue doublée de plaisir et de joie… J’essaie d’être un soleil, une lumière pour ceux et celles que j’accompagne. Ce changement de rôle a fait de moi une personne plus forte, plus autonome et plus libre. Je suis devenue plus sensible aux souffrances des gens, plus compréhensive, plus à l’écoute, compatissante et attentionnée.

QU’EST-CE QUE J’AI APPRIS SUR LES AUTRES … ?
En côtoyant les gens que j’aide, j’ai remarqué que lorsqu’ils reçoivent de l’attention et qu’ils sont réceptifs, ils se mettent à s’animer, à s’épanouir comme des fleurs qu’on arrose. C’est ainsi que se développe une relation de confiance.

J’ai vu des gens améliorer leur humeur et leur capacité à faire des choses parce que je leur faisais confiance et que je les encourageais. Il est merveilleux de voir se réveiller chez les gens des aspects d’eux qui étaient enfouis. J’ai accompagné une dame qui souffrait d’Alzheimer qui avait été une artiste dans sa vie d’adulte et qui suite à la mort de son mari avait perdu son talent. Après plusieurs mois d’efforts, elle a réappris avec moi à faire de la peinture et a retrouvé sa joie de vivre.
En m’engageant de la sorte, j’ai appris l’importance du don ; l’importance de donner gratuitement sans attentes de retour. Par ce travail, j’ai le sentiment de faire ma part pour alléger la souffrance humaine et les sentiments d’inutilité et d’isolement.
J’ai appris depuis que je fais ce travail, qu’il y a un temps pour chaque chose et que pour rester vivante, je veux continuer d’avoir des projets et de les réaliser.

De plus en plus, je suis consciente de l’interdépendance qui existe entre nous et combien notre manière de gérer cette interdépendance aide ou empêche que notre monde soit meilleur.

 

« ON NE VOIT BIEN QU’AVEC LE CŒUR ;
L’ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX.»

 A. de St-Exupéry

  Pour INFORMATION

 

Autreas articles: JPIC
CÉLÉBRATION - 2 ET 6 DÉCEMBRE
UNE FENÊTRE SUR LA VIE
EMI - COMMENTAIRES
Solidarité avec la Palestine
RENOUVELER LA THÉOLOGIE DE LA CRÉATION
Solidarité, Justice, Ouverture
Comme une bouffée d’ESPÉRANCE
Enseignement récent de l’Église sur l’environnement
SAVIEZ-VOUS QUE ...?
JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME 8 MARS 2013
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |