Dans la section :A VOUS LA PAROLE

L'ARGENT MÈNE LE MONDE

Il y a des personnes qui sont vendues et il y en a qui se vendent .

«En Chine, 75$ pour une fille et 750$ pour un garçon …»
Cyberpresse, Stéphane Paquet, 24 juillet 2008

« Gros et laids s’abstenir. /…/ Un seul et même lieu de rencontre, impitoyable, où la laideur est «catégoriquement» exclue … »  Cyberpresse, Maxime Bergeron, 25 juillet 2008

Qu’est-ce qui qualifie la vie actuellement, quel rang y tient la personne ?

Il ressort des articles mentionnés, une vérité flagrante : «l’argent mène le monde». Ainsi le dit un dicton qui commence à avoir de l’âge.  Ceci ressort surtout du fait dénoncé dans le premier article qui parle de la traite d’humains. On vend des enfants pour les gros sous. C’est dégoûtant, aberrant. J’ai même été surprise de la réaction de certains blogueurs qui ont tenté de minimiser ces gestes en disant que ce problème existe à multiples exemplaires à travers le monde. Je crois que rien n’excuse rien, en ce domaine. Si l’on ne s’arrête pas pour réfléchir et dénoncer tous les gestes de cette catégorie, l’on va finir par croire que c’est de l’ordre de la normalité. C’est tellement plus facile de baisser les bras et de repousser une vérité qui choque.

Quant à l’autre fait traité par Maxime Bertrand dans son article du 25 juillet 2008: «Gros et Laids, s’abstenir» … je partage parfaitement l’opinion de madame Diane Pacom, professeure titulaire au département de sociologie à l'Université d'Ottawa, qui qualifie le Site «beautifulpeople.net» de «barbare et scandaleux». N’est-ce pas une autre façon d’abuser des personnes, de «mépriser» ces personnes et en bout de course, la vie. «Les gens beaux n'ont pas de difficulté à se rencontrer, ce sont les gens laids, les malheureux. Ce n'est pas nécessaire d'avoir un site de plus. Je vois ça comme un coup de marketing éhonté», ajoute madame Pacom, cité par Maxime Bertrand.

C’est ainsi qu’un marketing est en train de développer, en l’accentuant, une catégorie «d’exclus».

Il y a des personnes qui sont vendues et il y en a qui se vendent …
Sérieusement, nous avons à prendre conscience des fausses sagesses de notre culture contemporaine qui table énormément sur l’avoir et les apparences pour s’assurer un pouvoir. «Là où est votre trésor, là aussi est votre cœur», nous dit notre unique Maître Jésus. La Sagesse seule peut aider l’humain à ne pas s’asservir au paraître et à l’avoir. Elle seule peut le garder de verser en tout dans cette tendance mercantile, au point de faire même de l’humain, une valeur marchande. Surtout lorsque cela touche des êtres innocents, incapables de se défendre, et ils peuvent être de tous âges.

Lucille Deschênes  fdls

Tags: »
Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Quelques nouvelles
de Saint-Laurent sur Sèvre
Quand la richesse d'une culture s'imprime en nous - Carmelle Dugas
Marie-Louise de Jésus
Ami-e-s de la Sagesse - Secteur Qc
Pour les Responsables
de l’économie mondiale...
LES SYMBOLES DE PÂQUES
En fouillant les Archives....
Rencontre du Réseau Saint-Gabriel
Formation au discernement spirituel
MARIE-LOUISE TRICHET
Première de cordée
APPEL à tous les croyants
chrétiens ou non...
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |