Dans la section :EN SOUVENIR

AUREVOIR SOEUR MARCELLE !

Sr Marcelle Hamelin, Fille de la Sagesse

Les Filles de la Sagesse sollicitent votre prière
pour le repos de l'âme
 de leur Soeur, Marcelle Hamelin, fdls,
décédée le samedi 20 août,
à l'âge de 98 ans
dont 78 ans de vie consacrée.
Sr Marcelle sera exposée mardi, le 23 août 2016,
à compter de 14 heures.
Une célébration aura lieu ce même jour, à 19h30.
Les funérailles seront célébrées mercredi,
le 24 août 2016, à 10 heures,
en la chapelle de la Maison Mère
des Sœurs de la Providence,
au 5655, rue de Salaberry, Montréal.

« Ô Sagesse venez ! Le pauvre vous en prie. »

 

C’est ainsi que Marcelle s’exprime au moment où la maladie l’immobilise dans sa chambre au Pavillon Providence. Elle avait rejoint, un an auparavant, en 2003, une communauté de Filles de la Sagesse, au 9e de Carrefour Providence.

La vision sur laquelle Marcelle s’est concentrée en arrivant à la «Providence», n’était pas nouvelle. «Dieu Seul»,  devise de Montfort, fondateur des Filles de la Sagesse, a aussi été la devise de sa vie. Femme de foi profonde, elle ne s’est jamais démentie.  

Marcelle est née dans la paroisse St-Victor, à Montréal, le 19 janvier 1918. Fille de Victor Hamelin et d’Alice Boyer, elle était la deuxième d’une famille de 11 enfants. Ce sont les Sœurs Ste-Anne qui l’accueillirent pour ses études primaires. N’ayant pas d’attrait pour l’enseignement, elle fit ensuite un cours commercial. Ce qui lui permettra, plus tard, de faire la comptabilité de son père qui était entrepreneur plâtrier. «C’est un travail que j’aimais beaucoup car je me sentais des aptitudes pour ce genre de travail», dit Marcelle.

Plus tard, c’est à l’hôpital Ste-Justine à Montréal, où elle était employée à la pharmacie, que l’appel à la vie religieuse se fit entendre. Le dévouement des Filles de la Sagesse dans l’hôpital Ste-Justine, la bonté rayonnante de Sœur Marie-Amédée, responsable de la pharmacie, ont permis à la Sagesse de faire signe à Marcelle.

Elle entra donc chez les Filles de la Sagesse en 1937, un an après sa sœur, Fleurette. «Tous les jours, je rends grâce au Seigneur de m’avoir invitée à faire partie de la belle grande famille de la Sagesse dotée d’une riche spiritualité, celle que nous a léguée notre Père de Montfort …», dira plus tard Marcelle. C’est aussi avec une grande reconnaissance qu’elle entrera en 1993  dans le «processus de transformation» tel que proposé dans la province religieuse de Québec, par l'entremise de Sr. Claire Dumont, fdls. Marcelle en sera  émerveillée et comblée.

Continuer la lecture en téléchargeant le PDF

Véritable humour de la Providence de Dieu, «à la Montfort», les débuts de la vie religieuse pour Marcelle! On se souvient que celle-ci ne sentait aucun attrait pour l’enseignement … En plus, elle était une grande timide. La prise de parole en public et tout ce qui était de gestion de personnel lui pesaient énormément. Dès sa sortie de noviciat, où est-elle orientée ? Vers l’enseignement … C’est ainsi qu’on la retrouve à St-Jovite, dans les classes primaires, et ensuite directrice du pensionnat de Dorval ! Ce qui totalise autour de 19 années ... de grand inconfort pour ne pas dire d’épreuve réelle. À l’époque, les revendications chez les Sœurs se faisaient rares, n’est-ce pas ? Marcelle traversera ces années en s’appuyant sur son don remarquable pour l’écoute, pour l’accueil humble et respectueux des personnes.

Quel soulagement a-t-elle dû éprouver lorsqu’on lui confie l’administration financière de la province religieuse de Québec ! Aussi, elle  sera une Trésorière heureuse et avisée. Elle donnera une figure humaine et simple à ces tâches parfois arides, et «risquées», au cours de nos années plus difficiles sur le plan financier. C’est ainsi que 21 années de sa vie y passeront coupées par un mandat de quatre ans comme Responsable provinciale – on peut encore soupçonner ce que cela lui a encore coûté, tout en étant fort appréciée !

Femme habitée du silence, femme de contemplation, femme humble et douce, femme consciente de ses capacités comme de ses incapacités, Marcelle n’a jamais cessé d’avancer, «demeurant, comme dit une de ses compagnes, toujours égale à elle-même.»  Comme chez notre Cofondatrice, il y avait chez-elle de beaux contrastes. Autant pouvait-elle être attentive, à l’écoute, autant ses prises de position, par exemple, pour la cause nationale, pouvaient-elles surprendre ! La douceur et la réserve chez-elle ne signifiaient pas «mollesse» ou indifférence (il fallait la voir par exemple, jouer au ping pong : ses tours de poignet ne laissaient aucun doute sur la détermination et la passion qui l’habitaient !)  La force intérieure avec laquelle elle a traversé les périodes plus difficiles de sa vie en dit long à ce sujet.

Au cours des dix-neuf années qui suivront son service comme Trésorière provinciale, Marcelle vivra d’autres expériences qui la combleront. À St-Côme : Village des Jeunes, La Croix du Chemin et Villa Sagesse, elle sera paisible et serviable, présente à la vie. Elle est demeurée aussi très reconnaissante pour son expérience d’accompagnement auprès des groupes de Vie mariale et de prière charismatique de la paroisse de St-Côme (Joliette). Les personnes rejointes lui sont demeurées fort reconnaissantes et unies par la prière. Ce sont des années qui la préparent à vivre avec une clairvoyance et une intériorité remarquables  l’étape qui vient, celle de la maladie et du vieillissement. La maladie demeure cependant la dernière de ses préoccupations…

Écoutons-la nous parler de sa présence ici à Carrefour Providence … «… je suis heureuse dans cette maison. Ce que j’aime, c’est la belle fraternité qui existe entre les différentes Congrégations et la collaboration que chacune apporte. /.../ C’est une grande richesse. Le personnel est aussi près de nous et bien attentif à nos besoins.»  Plus tard, à l’infirmerie, elle dira : « … c’est la maladie qui me retient dans ma chambre. Mais on peut exercer l’apostolat du sourire. Être une présence qui révèle la Sagesse et porte le sourire de son Amour.  Être d’abord «priante», puis attentive aux personnes, rayonnante d’amour. La Sagesse m’invite à être cette présence qui la révèle en portant aux autres le sourire de son Amour.»

Voilà le message d’Au Revoir de notre Sœur Marcelle Hamelin !

Que Christ Sagesse t’accueille chère Marcelle et te dise toute notre reconnaissance et notre affection !

---------------------------------------------------------------------------------------------------
Texte proposé par Lucille Deschênes fdls, inspiré, entre autres,  de notes personnelles de Sr Marcelle Hamelin fdls

Autreas articles: EN SOUVENIR
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Gisèle Quesnel, fdls
AUREVOIR SR REINA ...
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Bertha Tanguay,fdls
AUREVOIR SOEUR MARCELLE !
AUREVOIR SOEUR JEANNINE
AUREVOIR SOEUR ANNE-MARIE ...
SOEUR MADELEINE TURCOT, FdlS
À SR GERTRUDE DESJARDINS...
À SR RACHEL GARON, FDLS...
SIMONE LECLAIR, FDLS
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |