Dans la section :A VOUS LA PAROLE

« Chacun de nous est une histoire d’amour de Dieu »

« Chacun de nous est une histoire d’amour de Dieu » 

Marie-Madeleine: « J’ai changé de vie parce que j’ai vu le Seigneur ! »

« Tout homme est une histoire d’amour que Dieu écrit sur cette terre. Chacun de nous est une histoire d’amour de Dieu », a affirmé le pape François à l’audience générale du 17 mai 2017 : « Dieu appelle chacun de nous par son nom : il nous connaît par notre nom, il nous regarde, nous attend, nous pardonne, est patient envers nous ».

Au cours de la rencontre hebdomadaire place Saint-Pierre, le pape François a poursuivi son cycle de catéchèse sur l’espérance chrétienne en méditant sur la figure de Marie-Madeleine et la « révolution de sa vie ». A son exemple, « à l’heure des larmes et à l’heure de l’abandon », le pape a invité à « écouter Jésus ressuscité qui nous appelle par notre nom et, le cœur plein de joie, aller annoncer : ‘J’ai vu le Seigneur !’ (v.18). J’ai changé de vie parce que j’ai vu le Seigneur ! Maintenant, je suis différent d’avant, je suis une autre personne ».

« La résurrection de Jésus, a-t-il aussi souligné, n’est pas une joie donnée au compte-goutte, mais une cascade qui investit toute la vie. L’existence chrétienne n’est pas tissée de bonheurs douillets, mais de vagues qui emportent tout (…). Notre Dieu n’est pas inerte, mais … un rêveur : il rêve de la transformation du monde et il l’a réalisée dans le mystère de la résurrection ».
AK

Source:  https://fr.zenit.org/

Catéchèse du pape François (catéchèse intégrale)

Chers frères et sœurs, bonjour !

En ces semaines, notre réflexion évolue, pour ainsi dire, dans l’orbite du mystère pascal. Aujourd’hui, nous rencontrons celle qui, selon les Évangiles, vit la première Jésus ressuscité : Marie-Madeleine. Le repos du sabbat était à peine terminé. Le jour de la passion, il n’y avait pas eu de temps pour compléter les rites funèbres ; c’est pourquoi, en cette aube remplie de tristesse, les femmes vont à la tombe de Jésus avec les onguents parfumés. La première à arriver, c’est elle : Marie de Magdala, une des disciples qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée, se mettant au service de l’Église naissante. Dans son trajet vers le tombeau, se révèle la fidélité de tant de femmes qui sont dévouées pendant des années aux allées des cimetières, en souvenir de quelqu’un qui n’est plus là. Les liens les plus authentiques ne sont même pas détruits par la mort : il y a ceux qui continuent d’aimer même si la personne aimée s’en est allée pour toujours.

Pour lire la suite, télécharger le fichier PDF

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Pour les Responsables
de l’économie mondiale...
LES SYMBOLES DE PÂQUES
En fouillant les Archives....
Rencontre du Réseau Saint-Gabriel
Formation au discernement spirituel
MARIE-LOUISE TRICHET
Première de cordée
APPEL à tous les croyants
chrétiens ou non...
UNE QUESTION À LA FOI
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |