Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

TRICOTS « intergénérationnels »

TRICOTS « INTERGÉNÉRATIONNELS »

Rachel Vinette, fdls  et Marie-Claire Pelletier, fdls  
Photos:. Mie-Claire Pelletier, fdls

Pendant les vacances de Noël 2016, j’ai eu le loisir de fureter dans les Archives de notre Site Web Sagesse. Un texte attira mon attention : « Tricoter…Socialiser…Aider » (Archives 2013).  Qu’est-il advenu de cette activité?  Je poursuis ma recherche en entrant en contact avec S. Rachel Vinette, fdls, promotrice du projet.

L'activité existe toujours et a même grandi ! Les objectifs restent les mêmes, les tricoteuses se remplacent à cause de plusieurs facteurs dont l’habilité à manier les aiguilles à tricoter.  Les doigts ne veulent plus suivre la commande de la tricoteuse !  Par contre, le cercle des bénéficiaires s’agrandit et vous en connaissez les raisons. 

Eh bien, oui!  L’itinérance se perpétue. Donc certains tricots se dirigent vers la Fondation Dan Bigras, la Mission Bon accueil et autres…  La plupart des réfugiés ne sont pas vêtus pour l’hiver.  Alors des tricots chauds sont acheminés pour les familles nouvellement arrivées au Canada ou pour des trousseaux des bébés qui naîtront sous peu.

Lieux d'accueil et de distribution :

  • Communauté Fdls Kent, Montréal,
  • la Maison Marie Louise, Ottawa,
  • la Fondation Bon Samaritain  … 

D’autres tricots s’envolent vers le Guatemala en Amérique Centrale.

Deux CHSLD ont tout récemment demandé des couvertures pour couvrir les jambes des personnes âgées qui circulent en chaise roulante. Il ne faut pas oublier le Projet Parrainage soutenant plus de 150 enfants de la zone grise de Montréal.

En mars, pendant la semaine de relâche, j’ai eu le bonheur de voir les vaillantes tricoteuses en action au « Manoir Pointe-aux-Trembles » ainsi qu’à « Relais Sagesse ». 

Les dames qui ne savent pas cet art du tricot ou qui ne peuvent plus l’exercer deviennent des ‘’Mamies rouleuses’. Elles roulent des plus petites balles de laine à partir de la grosse balle.  J’ai constaté aussi l’ingéniosité de certaines mamies : elles utilisent les restants de laine pour faire un motif ou pour séparer deux couleurs.  Rien ne se perd!

Aujourd’hui, la laine coûte cher et le projet ne vend pas les tricots.  Quoi faire?  Une idée devient réalité : solliciter des bénévoles pour vendre des billets dont le montant recueilli servira à acheter de la laine.  Chercher/trouver des personnes qui auraient des objets à donner comme prix en vue d’un éventuel tirage. Où vendre ces billets ? À l’occasion du bingo mensuel au Manoir Pointe-aux-Trembles.

Lecteurs et lectrices, si vous ne savez pas quoi faire de votre laine, vous venez de découvrir un endroit où elle sera très bien utilisée. Vous avertissez Rachel Vinette en passant par le lien suivant : http://sagesse.ca/francais/cms/contact.php

Rachel  vous donnera les informations nécessaires.

Félicitations à l’organisatrice du projet, Sr Rachel Vinette, fdls, et aux dévouées tricoteuses! 
Que le projet continue de se développer !

cliquer sur les photos pour voir plus grand ! 

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |