Dans la section :EN SOUVENIR

HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Suzanne Veilleux, fdls

Sr Suzanne Veilleux
(Sœur Madeleine-Suzanne)
de la Congrégation des Filles de la Sagesse
est décédée à Ottawa le dimanche 20 août 2017,
à l’âge de 95 ans, dont 75 ans de vie consacrée au Christ-Sagesse.

Elle était la fille de feu Ernest Veilleux et feu Angéline Proulx. Outre ses consœurs Filles de la Sagesse, elle laisse dans le deuil : sa sœur Michèle Veilleux-Harris et sa belle-sœur Charlotte Picard (feu Guy Veilleux) ainsi que ses neveux et nièces. Elle sera exposée à la Maison Accueil-Sagesse, 424, chemin Montréal, Ottawa (Ontario) à compter de 18h30, le mardi 22 août 2017. Ce même soir, une prière est prévue à 19h15. La messe des funérailles aura lieu en la chapelle de la Maison, à 10h30, le mercredi 23 août 2017.

Prière auprès de Sr Suzanne Veilleux, Fille de la Sagesse

POUR PRIER AVEC NOUS, CLIQUER ICI POUR OUVRIR LE LIVRET

Sr Suzanne Veilleux, Fille de la Sagesse, a cru fortement en cette assertion de Montfort puisqu'elle affirme elle-même : «Ce qui m'a le plus aidée à avancer dans ma vie, c'est la dévotion à la Sainte Vierge. /.../  Dans une difficulté, je recourais à ma bonne Mère. Elle s'est toujours montrée Ma Mère.»  Ceci résume aussi le message essentiel qu'elle veut laisser à sa famille et ses Sœurs, Filles de la Sagesse.

Suzanne est née le 7 août 1922 à Saint-Zéphirin de Courval, province de Québec. Elle dit elle-même qu'elle a eu une enfance heureuse. Elle a hérité d'un tempérament rieur et taquin, d'une vive intelligence et d'une mémoire remarquable. Dans un moment de partage, nous apprenons que son papa, Ernest, était médecin. Suzanne est plutôt discrète sur le sujet mais son père est demeuré pour elle, un exemple de générosité, de partage et d'attention. Dans les villages de campagne à l'époque, le médecin n'était-il pas souvent un véritable missionnaire !  Sr Suzanne  aurait-elle hérité de sa vocation missionnaire de l'exemple de ce papa entièrement donné ?

« Au postulat, la conviction que je devais être Fille de la Sagesse, dit-elle, me portait à examiner, à surveiller les Sœurs afin de découvrir si elles étaient heureuses. La chère Sœur Berthe de St-René m’en donna la confirmation.»

À la fin de son Noviciat, elle apprend qu'on répond à son aspiration profonde : «Je pars pour Haïti  aussitôt ma profession en 1942», dira-t-elle. J'y ai vécu près de 40 ans». Sa personnalité généreuse et enthousiaste facilitait certainement les décisions et leur exécution !

«Je ne puis trouver les mots qui traduisent  le bonheur que j'ai goûté dans l'enseignement sous le soleil des tropiques !« déclare Sr Suzanne. Elle ne tarit d'admiration pour la soif d'apprendre de ses petits et grands élèves. Elle enseignera vingt-six ans à l'institution Sacré-Coeur de Turgeau. Par ailleurs, elle a souffert d'être témoin de tant de misère à Port-au-Prince, d'y constater les contrastes accablants entre  quartiers riches et  quartiers pauvres.  Pendant cinq ans, elle enseignera après, à Miragoâne,  d'où elle rayonnera pendant huit ans, comme animatrice pédagogique, dans les différentes écoles des Filles de la Sagesse. Une vie donnée à l'éducation, il va sans dire !

Le 11 octobre 1981, Suzanne revient au pays natal. Après un repos de deux années, elle rebondit ! Elle fera partie pendant quatre ans d'une équipe de pastorale répondant de trois paroisses, dans les Laurentides. C'est cependant, à Mont-Joli, qu'elle se retrouvera pour son grand bonheur, au service d'une communauté de personnes handicapées mentales, «simples et affectueuses». Elle s'y dépensera de tout son coeur pendant 17 années tout en rendant d'autres services à sa communauté locale.

Pour nous ses compagnes, c'était toujours une grande joie de rencontrer Sr Suzanne. Qui ne se souvient de l'émerveillement spontané de notre Sœur, de cette vie débordante qui l'animait ? De passage sur les lieux-source, à St-Laurent, elle ne cessait de s'exclamer, à un tel point qu'on l'a surnommée: Sœur «Ravie» !

Ce ravissement, chère Suzanne, doit être à son comble alors tu que contemples Marie, celle que tu as tant aimée et Christ Sagesse, Celui à  qui tu as consacré ta vie. Dans la cohorte des gens qui t'accueillent, il y a, entre autres, un grand nombre d'Haïtiens et Haïtiennes qui te chantent leur reconnaissance ...  Conserve-nous tous et toutes, chère Suzanne, dans la mémoire de ton coeur ; supplie nos Fondateurs de nous garder vivantes, comme Filles de la Sagesse, au coeur de l'Église!  Sois bénie éternellement !

Texte proposé par Sr Lucille Deschênes  fdls

Autreas articles: EN SOUVENIR
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Suzanne Veilleux, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Françoise Pinard, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Gisèle Quesnel, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Reina Deschamps,fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Bertha Tanguay,fdls
AUREVOIR SOEUR MARCELLE !
AUREVOIR SOEUR JEANNINE
AUREVOIR SOEUR ANNE-MARIE ...
SOEUR MADELEINE TURCOT, FdlS
À SR GERTRUDE DESJARDINS...
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |