Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

Nos aïeules anonymes sont désormais nommées

Texte du rabat:

« J’aurais pu faire une généalogie ordinaire, montant 7 ou 8 générations dans la famille de mon père (LeMay) ou celle de ma mère (Racine), les deux lignées issues de la France. J'ai choisi le chemin plus difficile, mais plus enrichissant, celui de chercher les noms des épouses et des mères qui ont été des femmes courageuses, intrépides et chaleureuses, celles qui ont bâti ce monde meilleur dans lequel nous vivons présentement. Le domaine de l'informatique aidant, j'ai cherché leurs histoires, leurs parents, les lieux d'origine et de sépulture, et certains détails qu'il me fallait inclure. Il est vrai que je n'ai pas toujours trouvé l'origine de référence officielle, laissant aux lecteurs et lectrices éventuels le soin de corriger ou de compléter. » 
ÉDITIONS UNIVERSITAIRES EUROPÉENNES

Assoiffée d'histoire et de son visage humain et vrai, l'auteure de ce livre a dépassé le rêve pour   présenter la face manquante de la réalité dans sa totalité.  Sr Hélène LeMay, fdls, introduit fièrement toutes les femmes qui composent  avec les hommes : époux,  grand-père et arrière-grand-père,  la mosaïque de multiples  générations de sa famille. Défi fort intéressant relevé et révélé ! Sans doute que ce projet  en inspirera d'autres ...

NOS AÏEULES ANONYMES SONT DÉSORMAIS NOMMÉES

 

Avant-propos

Maman, nos grand-mères, nos arrière-grand-mères : ces femmes sont nos aïeules, femmes qui portent un nom, une histoire de vie brève ou longue, selon le cas. Les prénoms et les noms conservés ici sont parfois approximatifs et peuvent être différents d’une base de données à une autre puisque l’analphabétisme faisait que l’épellation des noms était modifiée par ceux qui les enregistraient. Il n’y a qu’à faire une recherche dans la base de données de genealogy.com de 1901 qui n’a pourtant que 110 ans. Cette dernière est d’autant plus comblée d’erreurs que les collecteurs de données étaient presqu’exclusivement anglophone et n’écrivaient les noms que selon ce que leurs oreilles anglaises entendaient.

Il faut également noter que les noms sont souvent remplacés par des surnoms.

Presque toutes les filles ont le prénom de Marie. Ainsi, s’il y a un second prénom, celui de Marie n’est pas retenu dans la liste, sinon comme initiale, i. e. M Marguerite. De même, puisqu’un grand nombre de garçons ont comme premier prénom celui de Joseph, s’il y a un second prénom, celui de Joseph n’est pas retenu, sinon avec l’initiale J.  

Pour lire la suite, télécharger le fichier PDF

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
«AIMEZ SANS FRONTIÈRES»
MAISON ACCUEIL SAGESSE : PORTE OUVERTE...
Conversation en vue de la 2e session du Chapitre provincial 2018 (Secteur Montréal)
RASSEMBLEMENT DES ADLS, SECTEUR QUÉBEC
CHAPITRE GÉNÉRAL 2018...
«AIMEZ SANS FRONTIÈRES !»
ÉCOUTE LA SAGESSE...
SUR LES PAS de Mère Marie-Louise !
À l'occasion du décès de
Sr Jacqueline Portefaix,fdls ...
Nos aïeules anonymes sont désormais nommées
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |