Dans la section :PRIER LA SAGESSE

Dans la lumière du mystère de la Nativité du Seigneur

Lecture de Mattieu 2, 11-18
suivie de la réflexion suivante

Le mystère de la nativité du Seigneur est d’une richesse inouïe.
« De dos», nous pouvons, entre autres, contempler notre Dieu à peine né, qui fuit vers l’Égypte pour échapper à la violence de l’être humain.
Quelle déroute au cœur de Marie et Joseph ! Leur foi ne les prive pas de ces moments de désarroi que connaissent beaucoup d’émigrés. Par ailleurs, l’Enfant, comme tout nouveau-né, est en entière dépendance de ses parents.
Pourquoi notre Dieu a-t-il voulu se soumettre à une telle situation si ce n’est pour s’enfoncer dans notre condition de fragilité humaine ? Si ce n’est pour porter avec nous les malheurs que souvent, par maladresse ou par esprit de domination, nous nous créons de toute pièce pour nous-mêmes et pour les autres ?
Cependant, Dieu marche avec nous et pour nous. Jamais Il n’abandonnera à lui-même, l’être humain qui cherche en toute sincérité, même maladroitement. Avec nous, il demeure nomade :

« Je serai avec toi ... toi, le plus petit, le plus faible ... Paix à toi, ne crains pas, tu ne mourras pas.» (Juges, Gédéon). Il nous invite ainsi à le « voir de dos », à reconnaître notre semblable dans le frère ou la sœur qui manque du nécessaire et souvent vit en marge de nos sociétés d’abondance. Il nous invite à puiser dans l’espérance de Marie et de Joseph pour inviter avec tendresse ces frères et sœurs vers la lumière, vers une vie digne et heureuse.

Méditation
Dieu est avec nous ...
Je le vois qui marche au pas de l’humanité
Je l’entends pleurer et rire de concert avec les peuples de la terre

Dieu est avec nous
Il me touche par son infatigable fidélité
Il me touche par sa longue et amoureuse patience
Il me touche aux cœurs de son silence baigné de tendresse

Il est avec nous ... le Dieu de Jésus Christ
Je l’entends et je le vois créer les «cieux nouveaux et la terre nouvelle »

« Je crois en la beauté de tout être vivant et de chaque personne.
Je crois que nous sommes de terre et de mystère,
de matière et de lumière.
Je crois que toute vie est pétrie de cris et de symphonies,
de détresses et de tendresses,
Je crois que la vie est sacrée.»

Nous le croyons profondément parce que notre Dieu, le premier, Y CROIT.
Conclusion après un temps de silence

Chant d’un refrain, tel :
« Laisserons-nous à notre table ...» ou tout autre

L’Équipe du Site Web Sagesse

Autreas articles: PRIER LA SAGESSE
FAISONS LA FÊTE À DIEU !
FÊTE DE LA TRINITÉ
Pour la Pentecôte 2018 ...
Béatitudes en l'honneur
de Marie-Louise Trichet
En la Fête de l'Ascension ...
Prière-réflexion :
POUSSIÈRE D'ÉTOILES
Gaudete et exsultate
un «grand texte de réforme»
À L’occasion de l’ANNONCIATION
du SEIGNEUR
Un chemin de Croix
actualisé et vivifiant !
DIMANCHE DES RAMEAUX 2018
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |