Dans la section :JPIC

D’une génération à l’autre…

Par Jeannette Roy, fdls

Mes vacances de cet été ?  Elles ont été marquées par un « lâcher-prise » qui m’a tout à la fois dépouillée et enrichie. Après le décès de mes parents, ma soeur Marie-Thérèse avait acquis notre propriété de campagne située les bords de l’Outaouais québécois à une trentaine de kms d’Ottawa.  L’an passé, pour diverses raisons, elle a décidé d’en proposer l’achat à la génération suivante.   Son choix s’est porté sur une  fille de notre frère Ernest et de son épouse Isabelle.  Carole et Daniel son conjoint, ainsi que leurs enfants, ont été ravis de cette proposition qui leur permettait de se rapprocher une bonne partie de l’année de mon frère  et ma belle-soeur qui résident tout à côté.

Depuis 1951, que de souvenirs tangibles s’étaient accumulés dans ce chalet sans parler de ceux de bons moments vécus au cours des ans. Cet été ma soeur et moi y sommes revenues comme « invitées » pour y passer une partie du mois d’août dans un chalet rajeuni d’une nouvelle couche de peinture.  Notre nièce et neveu y avaient d’ailleurs généreusement consacré leurs vacances. Ils nous ont offert, avec beaucoup de délicatesse,  d’apporter ce que bon nous semblerait parmi tous ces objets chers à nos coeurs.  J’ai choisi quelques livres (le chalet en a dans tous les coins), deux broderies au point de croix,  œuvre de mon adolescence et une canne laissée par maman à côté du pittoresque foyer. Daniel a d’ailleurs mentionné combien il tenait à ce que la photo de l’ancienne « châtelaine » continue à trôner sur le manteau de la cheminée. Et Carole a manifesté son intention de laisser en place tout ce qui faisait le charme un peu vieillot de ces lieux.

Le dimanche 2 septembre j’y suis retournée avec ma cadette et dès l’entrée nous avons été accueillies par un joyeux brouhaha où trois générations se côtoyaient.  Tout d’abord dans la grande salle, les nouveaux propriétaires, leur fille Mélanie montrant fièrement la promesse d’une troisième grossesse, son conjoint Yannick et leurs deux enfants.  Dans la chambre à coucher, une autre de leur fille, Josiane, allaitait tendrement Étienne son poupon de deux mois sous le regard attendri de Daniel son conjoint. Manquaient à l’appel leur fille Marie-Ève, jeune mariée de l’année voyageant en Grèce avec son époux Élias, et leur fils Luc qui visitait ses grands parents tout à côté. Mathieu, un autre petit-neveu, fils de ma nièce Francine, s’était aussi joint à cette sympathique réunion.

Oui, le lâcher-prise demande un dépouillement mais combien ma sœur et moi avons été enrichies de la joie des jeunes générations et touchées de leur désir de continuer dans notre vieux chalet la tradition d’accueil chaleureux instaurée par nos parents et qui a permis au cours des ans tant d’agréables retrouvailles.

       Jeannette Roy, fdls

→→→ vers de BELLES HISTOIRES

Autreas articles: JPIC
« PARTAGEZ LE CHEMIN »
Réseau des Églises vertes
J'aurais eu besoin d'être écoutée !
ACTIVITÉS DU RÉSEAU
SAINT-GABRIEL
8 MARS : JOURNÉE INTERNATIONALE...
UNE LUMIÈRE CONTRE LA TRAITE
DEVELOPPEMENT ET PAIX
L’EMI 2016 - COUPS DE CŒUR !
L`ENTRAIDE MISSIONNAIRE - 2016
POUR LA JOIE DE NOTRE MÈRE, LA TERRE
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |