Dans la section :A VOUS LA PAROLE

LE SENS DU SACRÉ

L’expérience humaine et le sens du sacré

PAR LUCILLE DESCHÊNES
AFFICHÉ LE 17 MARS 2008

Encore une fois, j’ai été triste hier en participant à une liturgie paroissiale … Presque à en avoir envie de pleurer. Pourtant s’il y a un dimanche qui puise dans la valeur du symbole, c’est bien le dimanche des Rameaux !
Comme on souhaiterait que nos ministres suivent un cours de poésie ou d’initiation au sacré ! Sans doute seraient-ils plus sensibles à cette dimension dont nos contemporains ont soif pour mieux  accéder au monde de la foi …

«Le sacré est un reflet de Dieu dans notre monde. Le sacré est le lieu où Dieu devient visible et palpable dans notre monde. Si l’Église réveille le sens du sacré et si elle découvre le sacré même dans notre monde, alors elle prend au sérieux les hommes (et les femmes !) avec leur nostalgie. Alors, elle trouvera aussi, comment leur parler, de manière à leur révéler non seulement le sacré, mais aussi le «Saint», Dieu origine de tout ce qui est saint et sacré.»
(Anselm Grun)

Je souhaite de tout mon cœur que nos liturgies n’aient pas peur de puiser dans ce patrimoine dont chaque culture a des réserves inouïes – patrimoine d’images, de signes, de symboles, de rituels collés à la vie, à l’expérience humaine dans ce qu’elle a de plus sacré.
J’ajouterais un vœu : que nos prêtres soient de plus en plus convaincus de la nécessité d’être «professionnels» dans leur manière de présenter la Parole de Dieu. On ne proclame pas la Parole en balbutiant, en butant  à tous le deux mots, mais plutôt en habitant le texte de l’intérieur pour en passer le plus possible tout le feu et la vie. Ce n’est pas un spectacle cependant. Les collaborateurs laïques ont besoin d’être aidés pour s’imprégner de ce même esprit. Ce n’est que les respecter.

En terminant, il y a un mot «rébarbatif» appartenant à une religion à teinte janséniste, que nous aurions intérêt à redéfinir, le mot «sacrifice». Ce terme vient de deux mots latins :  SACRÉ   et  FAIRE … Quelle joie, quelle libération si nous pouvions FAIRE DU SACRÉ de tous nos gestes, nos paroles et nos célébrations en ce temps sommet de notre foi chrétienne !

Lucille Deschênes  fdls

CLIC »  UNE DÉTENTE PROPOSÉE PAR « COEUR PRALINÉ »

Tags: »
Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Thérèse Vanier, une femme courageuse et visionnaire
MISSIONS ET PÉRÉGRINATIONS
l’Assomption au Cap-de-la-Madeleine
UNE VISION BRANCHÉE SUR LE BONHEUR
ÉLOGE FUNÈBRE DE GILBERTE BRISEBOIS,FILLE DE LA SAGESSE
COMMUNAUTÉ PAROISSIALE, SPANISH, ONTARIO
À LA DÉCOUVERTE DE SEPT-ÎLES
JUBILÉS D’OR - FILLES DE LA SAGESSE – 2014
JUBILÉS D’OR - HOMÉLIE par Guy St-Onge, s.g., prêtre
Nos pionnières à l’honneur !
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |