Mot d'ouverture
de la Rencontre Internationale
des Ami(e)s de la Sagesse

Mot d’ouvertureRencontre des délégué-e-s des Ami-e-s de la Sagesse  
La Sagesse passe d’âge en âge dans les âmes saintes pour en faire des ami-e-s de Dieu et des prophètes.

Sagesse 7,27

 

Bien cher-e-s Ami-e-s, bien chères Filles de la Sagesse,

 

            C’est avec une grande joie qu’au nom du Conseil général je vous accueille aujourd’hui pour ce premier rassemblement des délégué-e-s des ami-e-s de la Sagesse de par le monde. J’accueille avec joie aussi les Filles de la Sagesse qui vous accompagnent et qui ont préparé cette rencontre  avec vous.

 

Depuis plus de 20 ans ce nouveau rameau de la Congrégation a vu le jour et n’a cessé de se développer au point qu’aujourd’hui vous représentez 1200 ami-e-s de la Sagesse réparti-e-s dans 13 pays.

 

Le Conseil général chargé de mettre en œuvre les orientations du Chapitre Général 2006 s’est rapidement préoccupé de la recommandation « de développer davantage le partenariat avec les Ami-e-s de la Sagesse ».

 

C’est pourquoi, sans tarder il a nommé dans un premier temps un groupe d’exploration dynamique et qui n’a pas hésité à nous orienter vers la rencontre qui commence aujourd’hui. C’est alors que le Conseil général a nommé le comité organisateur  avec des objectifs clairs pour cette rencontre.  Depuis plus d’un an ce dynamique comité a travaillé avec ardeur et passion je vous invite à les applaudir chaleureusement.

 

Je veux vous rappeler  brièvement les objectifs de ce rassemblement qui est une session de travail, de réflexion et de partage :

        

         Prendre conscience ensemble de la réalité internationale des Ami(e)s dans le monde.

 

         Avancer sur la clarification de l’identité des Ami-e-s de la Sagesse.

 

         Définir leurs liens d’appartenance avec la Congrégation

 

         Proposer une vision d’avenir pour les Ami(e)s dans chacun des pays et au plan

         international.

 

Le fruit du travail de ces 4 jours doit aboutir à des propositions concrètes qui seront à partager avec vos groupes de base à votre retour dans votre pays pour ensuite remonter au comité organisateur qui en décembre devra remettre au Conseil général les propositions de l’ensemble.

 

Je nous souhaite donc une bonne session en compagnie de la Sagesse qui nous réunit et qui est donc présente parmi nous en ce moment important de l’histoire des Ami-e-s et de la Congrégation.

 

Sr Louise Madore, fdls

Supérieure générale                                                                                                 

le 31 juillet 2008