LA SAGESSE EN PAPUA NEW GUINEA


En Papousie, New Guinea, les Filles de la Sagesse ont accueilli dans leur rang depuis deux ans, six jeunes filles mélanésiennes. Ces jeunes ont donné une réponse à l’appel de Jésus-Sagesse qui s’est fait entendre et se sont engagées à sa suite dans la Congrégation.

À la fin de l’année 2004, la Sagesse jubilante dressait avec nous sa tente en pleine nature pour accueillir les quatre premières jeunes femmes.
Le 20 juillet 2006,  deux autres jeunes  ont été accueillies avec joie et fierté dans notre belle cathédrale toute décorée à la mode papoue, c’est-à-dire, avec beaucoup de fleurs et de verdure qui abondent dans le pays.

En Papouasie, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, toute fête commence par des danses et des chants. Et pour terminer, un délicieux repas est partagé dans la joie, les rires et  les chants.

Le flambeau est passé progressivement …  



Actuellement, les six Filles de la Sagesse mélanésiennes se préparent, par leurs études et formations diverses, à assurer une continuité à la mission et sans doute, aux oeuvres commencées et développées durant les 45 années de présence missionnaire des Filles de la Sagesse. Selon leurs aptitudes, elle pourront enseigner dans les écoles élémentaires, primaires, secondaires et techniques. Elles pourront aussi selon leurs attraits et talents, soigner les malades dans nos nombreux centres de santé, y compris le centre pour personnes atteintes du sida et le centre pour enfants et adultes handicapés.

La formation d’agent(e)s de pastorale est prioritaire dans notre diocèse et les Filles de la Sagesse auront toujours leur place dans une pastorale diocésaine ou de paroisse. Beaucoup d’importance est accordée à la formation intégrale des jeunes filles et des femmes mélanésiennes. Elles seront en mesure, et sans doute très fières, le temps venu, de donner cette même formation dans leur propre langue.

 La Sagesse bâtit bel et bien sa maison dans la culture mélanésienne

Elle se laisse découvrir  dans des valeurs de base, telle la famille qui comprend tout le clan, les relations interpersonnelles et même à travers les proverbes de sagesse que les gens utilisent au quotidien.  Quand une mère veut conseiller sa fille à apprendre à être une bonne mère et épouse, elle lui dira dans son dialecte coloré : « Ce n’est pas la fleur ou la plume dans tes cheveux, mais bien le feu qui brûle dans ta maison qui fera de toi une femme de qualité aux yeux des jeunes garçons».

Les jeunes filles mélanésiennes sont attirées par la Spiritualité Sagesse. Elles continuent de venir vers nous pour en vivre profondément au milieu de leur peuple, un peuple rempli de sagesse.


Sr Aurore Gagnon, fdls  

responsable du Noviciat en PNG