Pour un rassemblement de prière pendant le temps des Fêtes

L’Évangile en Lc 2, 36-38, nous présente Sainte Anne de Jérusalem. Son père, nommé Phanuel, portait, selon la légende de ce temps, le nom d’un 4e Archange, Phanuel, l’archange de l’ESPÉRANCE.  Anne était de la tribu d’Aser le 9e fils de Jacob. Avant de mourir le patriarche Jacob avait béni ses fils. Pour chacun, il avait demandé à Dieu des bienfaits spéciaux.  À Aser, il avait promis “un pain savoureux” et les “délices du ciel”. C’est notre Sainte Anne de Jérusalem qui va rencontrer ce pain savoureux, en personne, avec les délices du ciel qu’il apporte.

Évangile selon Saint Luc, chapitre 2, versets 36 à 38 :

- quand les parents de Jésus vinrent le présenter au Temple, il y avait là une femme qui était prophète.
- c’était Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser.
- Anne est âgée et veuve.
- elle ne quitte jamais le Temple.
- elle sert Dieu jour et nuit,
- en jeûnant et en priant.
- elle dit sa gratitude à Dieu
- et parle de l’Enfant à tous ceux qui attendent un Sauveur.