BARACK ET MOI


 

Richard Hétu, Collaboration spéciale La Presse

(New York) J'étais curieux de savoir ce que mon fils de 5 ans avait retenu, quatre mois plus tard, de sa ppremière messe. Tout en jouant avec lui sur le tapis du salon, je lui demandai donc, à brûle-pourpoint, s'il se souvenait des circonstances qui le conduisirent à l'église un certain soir de décembre.

La suite en format PDF

Monsieur Barack Obama a-t-il droit au bonheur ?  ← clique