UN GRAND SIGNE EST APPARU DANS LE CIEL …

Assomption 2016

UN GRAND SIGNE EST APPARU DANS LE CIEL …

Monition d’ouverture

En ce jour de l’Assomption, nous nous tournons vers Marie, toute fraîcheur et beauté devant Dieu. Pas moins créature que nous cependant … Ce que nous avons parfois tendance à oublier ! Des auteurs contemporains nous invitent en effet à dépasser le modèle de pureté, d’effacement, d’acceptation de la souffrance et de soumission surtout,  auquel on a trop longtemps assimilé Marie, dans le passé.

«Il faut rendre Marie à elle-même, nous dit Georgette Blaquière, car elle est  profondément, une parole vivante de Dieu dite à la femme. Nouvelle Eve, mémoire de ce que nous étions à l’origine, promesse de ce que nous serons, «fils et filles de la Résurrection», quand le temps sera accompli. Marie est, plus encore qu’un femme-prophète ; elle est PROPHÉTIE VIVANTE DONNÉE AU MONDE, un GRAND SIGNE, aujourd’hui plus que jamais. C’est ainsi qu’il nous faut apprendre à la regarder, non comme une femme surhumaine – ou inhumaine – à force de perfection, mais comme la femme la plus totalement humaine qui soit, car en elle le projet de Dieu sur l’être féminin est totalement accompli
(«La grâce d’être femme», Georgette Blaquière)

Pour la célébration : télécharger le fichier PDF (en bas de page)