Troisième semaine de l’Avent 2006


POUSSE DES CRIS DE JOIE, FILLE DE SION
RÉJOUIS-TOI, TRESSAILLE D’ALLÉGRESSE !
 

Introduction :

Nous entrons dans la troisième semaine de notre périple vers Noël …Ce temps de prière nous invite à nous recueillir dans la joie profonde de la présence de la Sagesse incarnée en Marie. Ce fait historique du début de l’Incarnation de Dieu en humanité ne préfigure-t-il pas notre propre incarnation de la Sagesse dans le cours de notre vie ? 

En un premier temps, à l’aide de la gravure proposée, laissons-nous baigner par la profondeur du mystère qu’elle évoque dans sa simplicité. 

Contemplation du Mystère 
(Ce qui suit est une adaptation d’un texte de Marie-Thérèse Fischer : « Celle qui attend ») 

Je te vois Marie, tout abandonnée dans la confiance à la sagesse de ton guide, Joseph
Les yeux tournés vers le mystère qui tressaille en ton corps et en ton cœur
Ta main sur la courbe toujours plus insolite de ton ventre gonflé
Guettant les messages de Celui qui t’habite,
D’une paume attentive comme une oreille tendue.
Alors quand « la vie » en toi tressaille et qu’à travers ta chair,
Tu sens distinctement l’invisible présence,
Une vague d’amour vient déferler sur toi,
Faisant monter les larmes à tes yeux, le sourire à tes lèvres
Monte alors du fond de ton cœur, le désir éperdu
De le voir enfin, celui qui est en toi
De découvrir son visage, de pouvoir lui ouvrir tes bras,
Lui manifester ta tendresse et de connaître le soleil de son sourire !  

Quelques moments de silence …

 Prions : (adaptation du texte de Marie-Thérèse Fischer) «Marie de l’Attente, »

apprends-nous à déchiffrer les messages de Dieu dans notre vie. De ce Dieu Sagesse qui veut habiter au plus profond de notre être … Lui qui, comme l’enfant à naître est à la fois présent et à venir. Alors, émerveillés, au lieu de craindre sa venue à la manière d’une femme qui s’angoisse d’accoucher, nous serons submergés d’amour dans le lumineux désir de le toucher et de le voir à l’œuvre dans nos vies et celles de nos frères et sœurs !  

Amen !

Pour une version plus longue de cette prière, consulter le fichier PDF en fin de page.