MARIE-LOUISE TRICHET, première de cordée

 Cliquer sur la photo

MARIE-LOUISE TRICHET, PREMIÈRE DE CORDÉE
Lucille fdls

Première de cordée … Témoin d’un merveilleux passé … invitation à la passionnante aventure d’un monde qui n’en finit pas d’enfanter … Parole de SAGESSE par ton humble simplicité.» (Liminaire de la biographie: «Marie-Louise Trichet, Un chemin de sagesse», Benedetta Papàsogli, 1992)

Aujourd’hui, le Congrégation des Filles de la Sagesse célèbre dans le monde entier, sa PREMIÈRE DE CORDÉE !

Femme d'hier et d'aujourd'hui

Avec quelle tendresse et reconnaissance nous regardons vers cette grande femme qui nous a invitées toutes, présentes et à venir, à risquer nos vies pour ce monde des humains qui n’a «jamais fini d’enfanter» ! À risquer nos vies, à la suite de Jésus de Nazareth, Sagesse crucifiée et ressuscitée !

Louise Trichet fut une battante de la première heure. En relisant des pages de sa biographie, on ne peut qu’être émerveillée de la détermination et du feu qui l’ont habitée – toujours dans l’intérêt de sa chère Congrégation et dans l’intérêt aussi de ceux et celles que le monde délaissent – dans toutes les sociétés et dans toutes les époques !

Aujourd’hui, du creux d’une portion de la Congrégation qui s’essouffle … je veux crier ma très profonde admiration pour ma co-fondatrice en lui disant ma gratitude. Elle nous a ouvert le chemin de l’«ALLER-VERS» dans la simplicité, la compassion … dans l’esprit de cette Sagesse qui jette généreusement et gratuitement des ponts entre ce qui paraît, à première vue, irréconciliable. Sa vie toute donnée nous rappelle combien notre monde a besoin d’amour, de cet amour actif et gratuit.

Entend notre reconnaissance, chère Marie-Louise !
Obtiens-nous audace, authenticité et compassion !
Obtiens-nous l’amour et le respect de la VIE !