INCLUSION … EXCLUSION


INCLUSION …  EXCLUSION
Lucille Deschênes  fdls

Dans un commentaire du Blog de la Sagesse, je lis : «…nous sommes liés les uns aux autres dans nos misères communes comme dans notre Joie» Lise Martin nous fait un excellent rappel !
L’histoire du suicide de Marjorie, cette ado accablée et méprisée par l’intimidation, semble-t-il, nous lance la question à la figure :

«Jusqu’à quel point sommes-nous décidés de permettre à l’autre, quel qu’il/elle soit, d’être DIFFÉRENT-E DE NOUS ?»

Nous sommes pourtant lié-e-s les uns et les unes aux autres, dans nos misères comme dans notre joie, nous rappelle Lise, avec justesse. C’est VRAI, mais y croyons-nous vraiment ?

Depuis quelques années dans ma province religieuse, comme «Filles de la Sagesse», nous essayons de vivre notre «être-ensemble» dans «l’INCLUSION» … Qu’est-ce à dire sinon que nous nous autorisons la «différence» … nous nous autorisons d’être chacune des personnes uniques, avec un appel unique, une personnalité unique. Non seulement, nous nous l’autorisons personnellement mais nous essayons de nous respecter, entre nous, comme telles.

Rassurez-nous, nous ne sommes pas un modèle ! Peut-être réalisons-nous simplement ce que veut dire «vivre la différence». Je crois que le fait d’avoir opté pour une gouvernance qui met en valeur une attitude qui favorise la VIE, nous rend plus conscientes de nos comportements. INCLUSION est le contraire d’EXCLUSION. Grande vérité, me direz-vous. Cependant, le drame de Marjorie rend évident que le comportement inclusif n’est pas évident ! En effet ce comportement ne peut pas exister sans une attitude intérieure qui respecte profondément l’autre dans sa différence et permet de ne pas être «jeté par dessus bord» parce que l’autre pense ou agit différemment de nous — au point de l’exclure de notre paysage.

En quelque part, Marjorie, qu’on dit «s’être suicidée», n’a-t-elle pas plutôt été assassinée ? «Lié-e-s dans notre misère comme dans notre joie», n’avons-nous pas tous une part dans ce drame qui parle d’exclusion ?

Lucille Deschênes, Fille de la Sagesse