Cent ans de défis, cent fois merci ! suite


Pour souligner ce lien avec le passé, Mme Annie Bélanger, Coordonateur des projets,  Direction des ressources humaines, avait invité à cette Journée Soeur Mariette Labrosse, personne-lien avec le Comité du Centenaire, et demandé qu’elle soit accompagnée d’une Fille de la Sagesse revêtue de notre ancien costume.  Soeur Estelle Roy, dernière Fille de la Sagesse à travailler à l’hôpital, a rempli ce rôle de personnage historique avec une dignité souriante.

Postées dans le hall d’entrée, elles ont accueilli les divers membres du personnel à leur arrivée au moment du service du matin et celui du soir.  Ayant quitté l’hôpital en 1996,  Sœur Estelle a reconnu avec plaisir certaines de ses anciennes collègues.  D’autres se sont informées de Soeur Judith-Marie (Marie-Thérèse Gauthier), responsable du Service de Radiologie et de Soeur Claire du St-Sacrement (Irène Pitre),  Directrice du Service Alimentaire,  dont elles avaient gardé un excellent souvenir.

Plusieurs des parents venus consulter pour leurs bambins ont conversé avec nos deux consoeurs et admiré l’élégance de notre costume. 



Deux dames françaises se sont exclamées toutes joyeuses : « Oh ! Une Fille de la Sagesse de France ! »  Durant ce temps, Mme Bélanger et M. Claude Fortin, gestionnaire au projet « Grandir en santé », offraient aux employé(e)s un joli sac vert écologique où était inscrit le slogan de la Journée.  Ils distribuaient aussi un feuillet donnant la liste des diverses activités qui leur étaient offertes à cette occasion : savoureux repas du « Centenaire », stationnement et massage gratuits – remise d’épinglettes commémoratives (pour les 20 – 30 – 40 ans de service) – jeu questionnaire avec prix – spectacle-surprise « La fièvre du vendredi midi » – tirage de cadeaux, etc.   La Direction tenait à manifester ainsi sa gratitude aux membres du personnel (4 500) qui, par leur compétence et leur « amour des enfants », continuent à faire de Sainte-Justine un chef de file dans la recherche et les soins pédiatriques.

Journée fertile en émotions pour nous « anciennes de Sainte-Justine » ! Nous sommes reparties heureuses d’avoir constaté, une fois de plus, que
 l’héritage s’est bien transmis.

Soeur Jeannette Roy, fdls       Suite du DOSSIER

http://www.diplomes.umontreal.ca/revue/411/portrait.html