Le Pape François parle aux religieuses assemblées
à Rome

Le Pape François : "Que serait l'Eglise sans les religieuses !"
 
 "Centralité du Christ",
"autorité comme service d'amour",
"union avec la mère Eglise",
voilà les trois axes indiqués par le Pape François aux supérieures générales, déléguées de 1900 ordres religieux de par le monde, reçues mercredi matin en audience en la salle Paul VI au Vatican.

Le Pape n'a pas manqué de leur témoigner toute sa gratitude: "Que serait l'Eglise sans vous, les religieuses, s'est-il interrogé. "Il lui manquerait l'affection, la maternité, la tendresse, l'intuition de mère". "Chères soeurs, a-t-il ajouté en s'adressant à toutes ces religieuses qui ont participé ces jours-ci à l'assemblée de l'Union internationale des supérieures générales, soyez certaines que je vous suis avec affection, que je prie pour vous, mais vous aussi de votre côté, priez pour moi."

Dans son discours, le Pape a rappelé "qu'adorer et servir sont deux attitudes qui ne peuvent être séparées, mais doivent toujours aller ensemble", parlant de "l'obéissance comme écoute de la volonté de Dieu, qui passe par l'Esprit Saint, en acceptant que l'obéissance passe aussi par la médiation humaine". "Rappelez-vous, a ajouté le Pape, que le rapport autorité-obéissance se situe dans le contexte plus ample du mystère de l'Eglise et en constitue une réalisation de sa fonction médiatrice".

L'autorité comme un service d'amour   Lire la suite