Reconnaissance: 20e anniversaire


de la béatification de Marie-Louise de Jésus

Sr Lucille Deschênes a été témoin de la fidélité et de la ténacité avec laquelle le Père Marcel Gendrot, postulateur de la cause de Marie-Louise, a travaillé à faire avancer et aboutir cette cause. C'est pourquoi elle a jugé important de lui écrire un mot de reconnaissance à l'occasion du 20e anniversaire de la béatification de Marie-Louise. Elle nous partage ce message et la réponse reçue du Père Gendrot.

 

Révérend Père Marcel Gendrot,

Il est difficile de revivre en ce 16 mai 2013, les grandes joies de la béatification de Mère Marie-Louise de Jésus, sans penser à vous ! Nous fêtons en effet le 20e anniversaire de cet événement cette année.
Père Gendrot, soyez remercié chaleureusement pour tous les coups de fils, les démarches incalculables, les négociations habiles et régulières auprès de la «Cause des Saint-e-s» et ses représentants !
Le Filles de la Sagesse ne vous diront jamais assez leur reconnaissance tellement cet événement a suscité en nous, fierté, joie et redécouverte émerveillée de la très grande femme qu'a été notre Mère Marie-Louise de Jésus !

Soyez béni Père Gendrot. Que Marie-Louise de Jésus parle de vous à la Sagesse et vous remplisse de sérénité et de joie ! J'ose espérer que vous allez bien ...

Comptez sur notre prière tout particulièrement demain, le 16 mai.

En toute amitié et reconnaissance,
Lucille Deschênes, fdls.

 

==============================================

 

Bien chère sœur Lucille Deschênes

Je vous remercie des mots aimables qui me rappellent plusieurs étapes et bons souvenirs qui ont accompagné la cause de Mère Marie-Louise de Jésus. A Saint Laurent, dans ces jours cela a été également rappelé.

Ensemble, à Saint Laurent, les allusions ont été fréquentes et nous ont permis une fois de plus de dire merci au Seigneur de nous avoir donné Mère Marie-Louise de Jésus. Les premiers Montfortains en ont été les premiers bénéficiaires.

Pour moi, malgré mes 92 ans, le Seigneur me donne encore une santé convenable , de bons souvenirs et encore un brin de courage car la cécité très avancé me bloque au seuil de bien des activités . Mon merci global à la providence est sans réticence .

Je vous reste fidèlement uni dans la prière et un grand merci.

Marcel GENDROT, smm