Pour Dieu, il faut très peu: un morceau de nuit, une plage de silence, le vide de nos mains, le désir du cœur…