LA FIN DE LA FAIM...

La fin de la faim : les 3 clés de la lutte contre l’insécurité alimentaire et la malnutrition

La part de la population mondiale victime de sous-alimentation est passée de 18,6 % au début des années 1990 à 10,9 % de nos jours, et ce, malgré l’explosion démographique.

8 juin. 2015 par Vincent Destouches

L’humanité éradiquera la faim dans le monde dans un futur proche. José Graziano da Silva, le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en est persuadé.

La marche à gravir pour atteindre cet objectif reste haute : dans le monde, une personne sur neuf souffre encore de la faim, soit 795 millions d’individus. Tout de même, des avancées significatives ont été réalisées depuis les 25 dernières années. La part de la population mondiale victime de sous-alimentation est passée de 18,6 % au début des années 1990 à 10,9 % de nos jours, et ce, malgré l’explosion démographique (1,9 milliard de bouches supplémentaires pendant ce laps de temps).

Cette baisse est étroitement liée aux progrès réalisés en Chine, où 155 millions de personnes ont trouvé une sécurité alimentaire entre les périodes 1990-1992 et 2014-2016. Dans le même temps, certains des pays les plus pauvres ont réalisé des percées phénoménales : au Myanmar, la proportion est tombée de 62,6 % à 14,2 %, alors qu’en Éthiopie, elle a chuté de 62,6 % à 32 %.

L’humanité éradiquera la faim dans le monde dans un futur proche. José Graziano da Silva, le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en est persuadé. «[…] Nous sommes tout à fait en mesure d’éliminer la faim de notre vivant. Nous devons être la génération Faim Zéro», a-t-il clamé.

LIRE LA SUITE : BLOG LE FOUINEUR