FAIRE MÉMOIRE


En ce mois de novembre, je veux rendre hommage à celles et ceux qui nous ont quittés.
Ils sont rentrés à la maison. Ils ont reçu l’étreinte du Père qui aime sans condition.
Ils ont revêtu la tunique royale et chaussé les sandales de la dignité.
Ils ont reçu l’anneau de l’appartenance et sur leur tête, le diadème d’enfant bien-aimé.
Bienheureuses et Bienheureux, acclamez le Dieu Vivant. 
(Luc 15)