EN CE TEMPS DE TENDRESSE !


UNE MÉDITATION POUR NOËL

Pour entrer dans la JOIE

            Prendre conscience que tout est donné ...

Dieu est à l'œuvre dans nos vies ! De cette prise de conscience jaillit la louange. Trois hymnes de louange scandent les deux premiers chapitres de l'Évangile de Luc : le Benedictus, le Magnificat et le Nunc Dimittis. Ils témoignent d’une vive sensibilité au caractère absolument nouveau de cette œuvre divine.

Le Magnificat apparaît comme le plus profond, car il émane de celle dont la réceptivité à l'œuvre de Dieu est la plus intense.
D'où procède cette joie de Marie, sinon de l'expérience qu'elle fait d’être sans cesse devancée et surprise ? Dieu l'a créée humble et pauvre. Loin d'y voir un obstacle, elle y reconnaît un privilège pour accueillir le mystère d'une vie gratuitement donnée. Laissons donc Marie nous visiter comme elle visita Élisabeth. Accueillons son Magnificat, afin qu’elle nous apprenne à bien nous situer par rapport au don de la vie. Laissons-la chanter ce cantique en notre cœur afin que nous sachions, comme elle, nous réjouir des merveilles que Dieu fait en nous et en nos frères et sœurs.

Oui, dans notre pauvreté offerte apparaît le plus vivement la densité du don. N'ayons donc pas peur de notre faiblesse : offrons-les à l’amour divin qui nous rejoint dans le petit enfant de la crèche !

Nous devons pour cela renoncer à compter, à contrôler, à conquérir, car la vie est véritablement donnée. Puissions-nous commencer nos journées par cette exclamation : c'est donné ! Telle est la porte de ce royaume que nous ouvre l’enfant de Noël ! Voilà la source de la vraie joie !

L'Avent dans la Ville, Fr Denis-Marie GHESQUIÈRES, carme