SONNEZ CLOCHES DE SAINT-LAURENT…


Saint-Laurent ! ... Que de souvenirs sont remontés en moi durant le visionnement de cette vidéo. Ce n'est plus ce que j'ai connu, mais c'est très beau et très sobre en même temps.

Si notre Mère Marie Louise venait en personne dans ces nouveaux locaux, elle nous dirait sans doute : «Mes chères Filles, gardez toujours en vous cette simplicité qui caractérise les Filles de la Sagesse !» 

 Sr Jeannine Fleurent

Mercredi, le 20 janvier 2016, j’ai eu le bonheur de participer à une présentation de Sr Aline Leduc sur les transformations réalisées à la Maison Mère des Filles de la Sagesse à Saint-Laurent-sur-Sèvre ces dernières années.   Ce fut un agréable retour aux sources.

Les lieux-mémoires ouverts au public témoignent éloquemment de la trempe de nos fondateurs Louis-Marie Grignion de Montfort et Marie-Louise de Jésus.  Ils évoquent aussi l’évolution de la congrégation et montrent son enracinement international actuel. Ces lieux sont beaux, modernes et signifiants.  Les immeubles où logent les sœurs ont aussi fait peau neuve et ils sont adaptés à la situation actuelle du vieillissement. 

Retourner à Saint-Laurent-sur-Sèvre à l’aide d’une vidéo et d’une présentation dynamique m’a procuré du bonheur et le sentiment d’appartenir à une belle congrégation, enracinée en la foi de Montfort, de Marie-Louise et des Filles de la Sagesse qui habitent ce lieu sacré.

Céline St-Pierre, fdls



Mercredi après-midi, 20 janvier 2016, j’ai eu le bonheur d’aller à Saint-Laurent-sur-Sèvre visiter les rénovations faites à notre Maison-Mère.  À l’aide de photos, S. Aline Leduc nous a expliqué les réparations effectuées aux différents endroits de notre maison de famille.  La restructuration du lieu s’est faite selon certains critères qui donnent à chaque pièce un aspect sobre, esthétique et moderne. Tout cela pour répondre aux besoins et aux désirs des personnes qui fréquentent ce site historique, pour la famille montfortaine.

Puissions-nous être plusieurs à admirer, sur place, la beauté actuelle dans ces lieux enveloppés d'un cachet d’intériorité.

Marie-Claire Pelletier, fdls

Avec cet article :  UN VOYAGE VIRTUEL ATTENDU