RITUEL - LE TRAFIC HUMAIN 2017

Le 8 février est la fête de Saint Joséphine Bakhita, patronne des victimes de la traite. Le 30 juillet est la Journée mondiale contre la traite des êtres humains. Toute date est appropriée pour réfléchir sur la traite des êtres humains, étant donné que la traite des êtres humains a lieu chaque jour, tout au long de l’année, localement dans notre pays, comme globalement. 

Prière d'ouverture

Créateur miséricordieux et aimant, nous nous sommes rassemblés pour prier pour ceux et celles que tu aimes, mais qui sont liés par le traumatisme du trafic pour le travail forcé et / ou pour le sexe. Ces enfants, ces femmes et ces hommes sont cachés à notre vue, pourtant ils sont là, au milieu de nous, revêtus de silence et de peur, victimes de traumatismes et incapables de se libérer. Fais que nous ouvrions nos yeux et nos cœurs à ces personnes qui sont au milieu de nous.  

Lecture :

Ceux qui sont pris dans l'horreur de la traite sont des personnes disparues. Certains manquent depuis des années. Certains ont été découverts dans des tombes. Certains ont des corps malades, mutilées, torturées. Certains ont des esprits qui sont endommagés psychologiquement. Beaucoup de ces femmes et hommes manquent de multiples façons, mais ils sont au milieu de nous.

    Source: Adapté de Pas un choix, pas un emploi, de Janice G. Raymond.

 Silence partagé..... POUR LA SUITE : TÉLÉCHARGER LE FICHIER pdf