La puissance de l’amour

"Trichet Learning Center" aux Philippines

Irène Châteauvert est originaire de Dorval. La ville où est situé l’aéroport de Montréal. Ayant  été bercée, depuis sa naissance, par le bruit des avions, elle a sans doute développé le goût de l’ailleurs. Qui sait?

Elle aura bientôt 50 ans de vie religieuse chez les Filles de la Sagesse.  Aucune de ces années n’est de trop pour la réalisation des mille activités et projets d’Irène. Elle a vécu ces premières années de missionnaire en Papouasie Nouvelle-Guinée. Et lorsque s’ouvre une communauté de Filles de la Sagesse à Manille, aux Philippines, Irène se présente pour ce projet.

Et un jour tout commence : elle rencontre une femme malade et épuisée, couchée au bord  de la rue. Le cœur d’Irène ne fait qu’un tour. Elle ramasse cette femme et l’installe dans sa chambre. Elle la soigne et lorsque guérie, la femme part sur ses deux pieds. Mais pour Irène, tout est changé. Elle se met à regarder autour d’elle et voilà que la misère se fait de plus en plus proche, de plus en plus criante. Un jour, elle ramasse un enfant et l’amène encore chez elle. L’enfant de parle pas. Irène cherche ses parents, des tantes, des oncles… Personne! Elle refusera de remettre l’enfant à la rue. Irène ne cesse de causer avec la co-fondatrice de sa Congrégation : Marie-Louise Trichet en qui elle a confiance et à qui elle confie l’enfant abandonné.

Bientôt Irène découvrira avec compassion le  sort réservé aux enfants ayant un handicap physique ou intellectuel. Elle voit aussi les mères abandonner leur enfant parce que dépassées par les difficultés. Irène ne sait que faire et se tourne encore vers Marie-Louise. Finalement, elle trouve un appartement et là elle y amène mères et enfants. C’est vite trop petit. Elle déménage dans un espace plus grand… Ainsi s’ouvre lentement, difficilement  la Maison pour enfants : Marie-Louise-Trichet. Irène ne cessera de chercher argent et dons partout où il y avait une petite possibilité d’en recevoir. C’est qu’elle veut des professeurs, des spécialistes pour aider les enfants à devenir autonomes avec leur handicap. Elle est assez tenace et aimante pour y arriver.

Aujourd’hui, sa maison est pleine et encore trop petite mais elle est devenue le «Trichet Learning Center» de Manille, aux Philippines. Et pour le faire vivre et l’agrandir, elle a encore et toujours l’audace de quêter pour ses enfants! Ceux-là, on ne les retrouve plus dans les rues ou sous les ponts. Ils ont pour abri le cœur d’Irène, de Marie-Louise, de la Sagesse.

Claire Dumont, fdls