Connaissez-vous SICHEM ?


Une expérience emballante
par Carmelle Dugas, FdlS
Affiché le 14 novembre 2007

Avec vous qui visitez notre site web, j’aimerais partager une expérience qui m’a marquée et qui peut-être vous intéressera.

Sur le thème de la « Simplicité volontaire»

Dimanche le 28 octobre, neuf personnes faisant partie de la communauté Sichem se sont rencontrées pour échanger sur le thème de « La simplicité volontaire ».  Ceci faisait suite à  une journée de ressourcement vécue à Maison Accueil Sagesse, à Ottawa, le 20 octobre, sur le même thème et qui était animée par M. Dominique Boisvert.

La rencontre du 28 a débuté à 13h30 par la prière des Heures.  Le chant de Robert Lebel, vous qui cherchez Dieu, nous a aidé(e)s à commencer cette réflexion en se rappelant que Jésus a sa maison du côté du coeur et qu’il n’a d’autre passion que notre bonheur. Puis nous avons psalmodié le psaume 22 - le Seigneur est mon Berger.  A suivi un temps personnel de réflexion sur la question: « Dernièrement, comment ai-je senti le Seigneur me soutenir, voire même, me porter dans ses bras ?»  Le partage qui a suivi fut des plus touchants.  Chacune(e) se sent à différent temps de sa vie, soutenu(e), inspiré(e), interpellé(e).



 Qu’est-ce que la Simplicité volontaire ?

J’ai ensuite donné un bref exposé sur ce qu’est la simplicité volontaire:
 • la découverte qu’on peut vivre mieux avec moins;
 • la recherche de l’essentiel dans la quête religieuse;
 • un simple bon sens;
 • un choix vers la liberté intérieure qui favorise l’harmonie;
 • le choix des priorités;
 • la différence entre l’avoir et l’être;
 • une façon de vivre qui respecte la planète;
 • une sagesse de vie qui met l’accent sur l’essentiel;

...et je pourrais continuer.

Réflexion et partage
Par la suite j’ai distribué des articles pris de l’Internet (c’est incroyable ce qui s’y trouve) qui traitent de différents aspects touchés par la simplicité volontaire, tels:

 • l’alimentation;  • la communauté;  • la consommation; • le désordre; • les fêtes et les cadeaux; • les relations; • la spiritualité; • le transport; • le temps et le travail.

Chaque personne présente a lu un article et a réfléchi sur la signification qu’ont ces paroles dans leur vie.  Chacun(e) était invité(e) également à trouver un texte biblique qui venait appuyer l’énoncé de l’article en question.  Le partage qui a suivi a été des plus riches.

Célébration de l’eucharistie et agapes
Après une pause, ce fut la célébration de l’Eucharistie avec l’Abbé Noël Simard qui nous a guidé(e)s dans un partage des textes liturgiques des plus signifiants.  Encore là ce fut un temps merveilleux où chacun(e) va puiser au plus profond de son coeur ce que l’Écriture lui révèle.

Puis ce furent les agapes - genre « pot luck» - où chaque personne avait fourni quelque aliment à partager tout en continuant les échanges dans la simplicité et la fraternité.

La Communauté de Sichem
En terminant cet article, j’ai le goût de vous parler de la communauté Sichem.  C’est une communauté de base mais qui ne partage pas le même toit.  C’est un groupe de personnes qui se réunit mensuellement pour un temps de prière, de réflexion, de partage et de joie d’être ensemble.

Je vous lance l’invitation de vous joindre à ce groupe.  Si vous êtes de Gatineau ou d’Ottawa ou des alentours et que vous cherchez un endroit où vous pouvez partager votre foi et recevoir un support humain aussi bien que spirituel, n’hésitez pas à communiquer avec moi. Il me fera plaisir de vous renseigner sur la communauté, ses engagements et ses activités.  Vous pouvez venir voir.  Cela ne vous engage en rien. Voici mon adresse de courrier électronique: cdugas@fdls.ca

À la prochaine !

Notre prochaine rencontre sera le 1er décembre à Gatineau, chez Suzanne et Charles Pelletier.  Nous donnerons suite à notre réflexion sur la Simplicité volontaire en partageant un ou quelques actes que nous aurons réussi à faire depuis la dernière rencontre.  Par la suite nous réfléchirons et partagerons sur la réalité de l’Eucharistie et comment ce cadeau qui nous est donné si gratuitement nous aide au quotidien.

Carmelle Dugas, fdlS