AU CONGO...APRÈS 10 ANS (suite)

UN RETOUR AU CONGO ….APRÈS 10 ANS (suite)
par Jeannelle Daigle, Fille de la Sagesse
affiché le 22 novembre 2007

 

J’avais déjà vécu au Congo pendant une période de 10 ans; je travaillais alors à la formation des jeunes qui désiraient devenir Filles de la Sagesse. Au moment de la dernière rébellion en 1997 *, j’ai dû quitter la République Démocratique du Congo. Avec les novices, les  pré-novices et les professes de vœux temporaires, nous sommes parties de Kisangani vers Kinshasa, puis de Kinshasa vers Rome, à cause de la rébellion.

Vous pouvez imaginer la joie des retrouvailles après 10 ans ! Retrouver les sœurs que j’avais connues, aimées et avec qui j’avais travaillé, a été une grande joie pour moi et aussi pour les sœurs congolaises.

Le mois passé avec les cinq novices a été vécu intensément. Sous forme de sessions, j’ai présenté différents thèmes pouvant les aider à vivre leur engagement de Filles de la Sagesse. Nous avons d’abord parlé de Communications, sujet si important pour bien vivre notre vie de relations autant à l’intérieur de nos communautés, qu’à l’extérieur à travers nos engagements apostoliques. Puis nous avons considéré les changements de paradigmes dans la culture contemporaine en étant attentives à leurs manifestations dans la société congolaise. Par la suite, à l’aide du livre d’Élaine Prévallet,  Au service de la vie,  nous avons approfondi les vœux de pauvreté, d’obéissance et de chasteté, en lien avec l’écologie. Que de trouvailles nous avons faites ensemble! Nous avons eu la joie de découvrir, entre autres, tous les liens existants entre cette lecture des vœux et les nouveaux paradigmes d’une part et d’autre part, la Déclaration de notre dernier Chapitre général 2006 et notre Règle de Vie.

Finalement, nous avons vécu un temps fort de retraite qui nous a plongées dans le thème de la justice relationnelle. Nos moments de partage et de prière, intenses et riches, nous ont nourries, dynamisées et propulsées avec confiance vers l’avenir.

Connaissant un peu les goûts de nos sœurs pour la musique, j’avais prévu quelques chants, en lien avec le contenu des différents thèmes et de la retraite; elles les ont beaucoup appréciés.

Aussi, nous avons appris deux «récitatifs bibliques» : celui de la maison bâtie sur le roc que nous avons actualisé en nous posant la question : « Sur quoi ou sur qui nous appuyons-nous pour bâtir notre vie religieuse ? » et un deuxième, celui du trésor et de la perle qui représente si bien notre spiritualité puisque la Sagesse est ce trésor précieux  que nous cherchons et voulons posséder.

Ces temps forts de sessions et de retraite nous ont conduites à la célébration de la Profession qui a eu lieu le 6 octobre 2997. Elle a duré 5 heures! Célébration tellement vivante et signifiante que le temps écoulé a passé sans que l’on s’en aperçoive !

Après la profession, j’ai eu la joie de visiter une nouvelle fondation, «Yanonge » où œuvre Sr Marie-Thérèse Pallier, compagne que je n’avais pas eu l’occasion de revoir. J’ai fait le voyage sur le beau fleuve Congo en canot rapide et j’ai pu goûter la beauté du paysage congolais.


Puis ce fut l’heure du retour au Canada après un séjour bien rempli et bon pour le cœur.

Je confie à la Sagesse nos sœurs congolaises qui s’engagent activement à répandre le feu de Jésus-Sagesse auprès de leurs frères et sœurs et je garde dans mon cœur un souvenir inoubliable de mon séjour auprès d’elles.

 

Cliquez ici pour l'Album photos


dernière rébellion en 1997* au format PDF