BRÊVES ET ACTUALITÉS

« Mes Fondateurs sont une inspiration» dixit Doris Rodier fdls

MES FONDATEURS SONT UNE INSPIRATION
Lucille Deschênes, fdls

Connaissez-vous Sr Doris Rodier, Fille de la Sagesse ? Voici ce qu'elle nous dit dans une entrevue accordée à Sr Jeannelle Daigle, en présence des Ami-e-s de la Sagesse, le 21 octobre 2012. Nous la citons : «Montfort et Marie-Louise (nos Fondateurs), pendant toute leur vie, ont été particulièrement engagés auprès des plus démunis. Ils ont été créatifs pour répondre aux besoins de leur temps. Marie-Louise sur son lit de mort, nous a demandé de prendre bien soin des pauvres ... MES FONDATEURS SONT POUR MOI DES MODÈLES ET UNE INSPIRATION !»

Côte-des-Neiges, Montréal, Qc :
un espace qui permet une réintégration

La religieuse missionnaire qui rentre dans son pays  à la fin de plusieurs années d'engagement à l'étranger, a parfois de la difficulté à se réintégrer. Ce n'est pas sans une joie profonde que Sr Doris a constaté que cet apprentissage serait pour elle facilité, en travaillant dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal. «C'est dans la différence qu'on apprend le plus vite», selon un dire populaire ... C'est ainsi qu'après 38 années au service des plus démunis, en Papua, Nouvelle-Guinée, Doris a ouvert un nouveau chantier à Montréal. Dans le secteur « Côte-des-Neiges : véritable vitrine sur la planète. Des néo-Montréalais de plus de 160 origines ethniques différentes s'y côtoient »( Daphné Cameron, La Presse 31 oct. 2013 ). « Élargis l'espace de ta tente» et ...  «Aime, sans frontières» ! Ces deux leitmotiv proposés par nos derniers chapitres (congrès) généraux ont trouvé preneur chez Doris ! Elle a vite découvert que Côte-des-Neiges serait un lieu favorable à sa réinsertion au pays !

L'art de favoriser le réseautage

Toute la communauté locale de Doris est d'ailleurs très active avec elle. Les personnes démunies dans le milieu, les nouveaux arrivants en particulier, ont vite découvert le chemin de la maison de la rue Kent ! C'est connu, on y trouve oreilles attentives, coeurs ouverts, bras aidants. Le garage de la maison est devenu lieu d'accueil et entrepôt.

Ce qui est  remarquable du travail de Doris, c'est qu'elle a l'art de favoriser le réseautage pour faciliter la circulation de l'aide demandée. Deux exemples. Un premier. Une compagne, Sr Violaine Gagnon, fdls, habite à l'autre bout de la ville ,dans l'Est. Informée des besoins criants des nouveaux arrivants dont Doris s'occupe, elle a trouvé, moyen de transport, bras et donateurs (de meubles, entre autres) pour les protégés de Doris. Magnifique réseau d'entraide !

L'autre réseau, celui des dons en argent qui entrent de différentes façons. Doris a réussi a obtenir que son comité d’Entraide travaille avec la fabrique St-Joseph-du-Mont-Royal. Avec la collaboration de M. Jacques Laparé, président du Comité, elle peut ainsi solliciter un support financier pour ses amis dans le besoin. Un autre support vient régulièrement des Soeurs Saints Noms de Jésus et de Marie qui chaque année, dans le vieux Longueuil, organisent deux bazars au profit de leurs amis démunis. Voilà quelques exemples de réseautages mise en branle par Doris ! Il y en a d'autres ! Un des effets les plus touchants de cette entraide, c'est lorsqu'une personne secourue devient elle-même désireuse de secourir. Les Sœurs en ont été témoins en plusieurs circonstances ! Magnifique, n'est-ce pas ?

Étape douloureuse de l'immigration actuelle

Ne sommes-nous pas dans une étape douloureuse concernant le phénomène de l'immigration. Dernièrement, une maman, nouvellement arrivée, accouche de triplets. Elle entend parler de Doris et de ses Sœurs et vient se jeter dans leurs bras ... Un des enfants nouveau-nés est malade du coeur ! Cette femme est seule, sans aucun support, puisque même son mari l'a abandonnée. Doris, comme à l'habitude, cherche les meilleurs moyens de lui venir en aide. Il est urgent d'acheter des couches, entre autres !

Si l'histoire de Doris (une partie de son histoire!) vous a touché-e-s, peut-être êtes-vous appelé-e-s à former un nouveau réseau ! Des dons peuvent être faits, en toute sécurité. Vous pouvez faire un chèque à l'ordre de la Paroisse St-Joseph-de-Mont-Royal au soin de : « Comité d'Entraide ». M. Jacques Laparé, président de ce Comité, est autorisé à donner un reçu d'impôts si désiré.

Voici l'adresse où faire votre don :

Paroisse St-Joseph-de-Mont-Royal (Comité d'Entraide)
100 avenue Thorton, Ville Mont-Royal
Montréal, QC
H3P 1H5

Le frère, la soeur de toute nationalité, qui est dépouillé de tout, demeure un être humain. Comment l'ignorer ? Puissions-nous être inspirés d'élargir nos tentes et d'aimer sans frontières !

«Un rendez-vous incontournable!»

« UN RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE »  Ainsi s'exprimait le Père Joseph Larose, smm,  directeur du Sanctuaire Marie-Reine des Coeurs, en lançant l'invitation annuelle à tous leurs bénévoles et associé-e-s.

Et le Directeur de poursuivre : « Ce rendez-vous veut être un moment privilégié pour célébrer et souligner de façon tangible l'importance de l'engagement au service du Sanctuaire. Lors de cette soirée, nous rendrons hommage à 12 de nos bénévoles qui ont donné beaucoup de leur temps au Sanctuaire.»

SR LISE RICHER, FILLE DE LA SAGESSE, ÉTAIT DU NOMBRE DE CES BÉNÉVOLES DE LONGUE DATE ET D'UNE GÉNÉROSITÉ INTARISSABLE !

À la demande d'Edouard Kouassi et de sa femme, Marie-Angèle, tous deux Ami-e-s de la Sagesse, voici l'hommage rendu à Sr Lise Richer, en cette occasion ...

Vibrant hommage rendu à Sr Lise Richer, fdls,
 pour les services rendus depuis plus de 40 ans
au Sanctuaire Marie-Reine-des-Coeurs, de Montréal

Par Marie Angèle Grimaud et Edouard Kouassi, Amis de la Sagesse

 Marie Angèle

Parler de toi, Sr Lise Richer n’est pas une mince tâche, car il y a trop de choses à dire sur toi ; aussi il a fallu que nous soyons deux pour t’adresser quelques mots.

Comme vous le savez tous, Sr Lise est une Fille de la Sagesse mais pas une «fille sage» ! Elle court par-ci par-là, de défi en défi sans s’arrêter même si elle est fatiguée. Elle est présente partout où on la sollicite : au Sanctuaire, chez les Filles de la sagesse, chez les Franciscains, chez les Cursillos, à la paroisse St Fabien etc… Sa passion c’est la musique, le chant. Nous profitons tous  au Sanctuaire de son talent d’animatrice et de chanteuse, même a Capella.

Que dire de son désir de faire découvrir  et goûter  la Sagesse  à tous ceux et celles qu’elle rencontre sur sa route. Ainsi Sr Lise est reconnue comme recruteuse professionnelle pour les Ami-e-s de la Sagesse !...

Edouard

Oui, à titre d’exemple, c’est Sr Lise qui nous a parlé, à Marie Angèle et à moi-même, du groupe des Ami-e-s de la Sagesse. C’est ainsi que Marie Angèle et moi cheminons avec ce groupe depuis plus de 20 ans maintenant. Aussi, c’est ainsi que j’ai eu l’occasion de travailler personnellement avec Sr Lise dans l’organisation des Ami-e-s de la Sagesse. J’ai été frappé par la grande capacité de travail de Sr Lise. Elle a, entre autres, une mémoire phénoménale de l’histoire des Ami-e-s de la Sagesse. Une véritable bibliothèque vivante ! On cherche un chant pour accompagner un temps de réflexion ? Demandons à Sr Lise !

Sr Lise marque beaucoup de respect envers ceux et celles avec qui elle travaille. C’est une femme sensible, authentique, qui a son franc-parler.

Marie Angèle

Je ne dévoile rien si je dis, Sr Lise, que tu aimes aussi «faire le party», danser, rire,  et partager le bon vin, de bon coeur.

  • Merci Lise d’être sur notre chemin au sanctuaire.
  • Merci Lise pour ta disponibilité de toujours, ton dévouement.
  • Merci pour ta générosité, ton engagement, et pour toutes ces années consacrées au  Sanctuaire.
  • Merci d’être simplement toi !  

Chère Lise, comment empiler les  MERCIS , À LA HAUTEUR DES SERVICES RENDUS !
Et pourtant on dit que la reconnaissance attire de nouveaux bienfaits ...
Aujourd’hui, nous déposons en banque, avec le personnel du Sanctuaire Marie-Reine des Coeurs, une somme incalculable de remerciements.
Ce dépôt, rétroactif ne bloque en rien l’avenir et il est au nom de tous ceux et celles d’entre nous qui te sont redevables ! Que la grande générosité de la  Sagesse continue d’inspirer tes engagements !

 

La Sagesse, ma compagne de vie !

Jubilé d'Or des Soeurs Louise Madore et Suzanne Poulin, Filles de la Sagesse

«La Sagesse, ma Compagne de Vie !» Tel est le thème choisi pour célébrer un 50e anniversaire d'engagement à la suite de Christ Sagesse. À Ottawa, cette année, deux Filles de la Sagesse nous réunissent pour cette célébration : Sr Louise Madore  et  Sr Suzanne Poulin. Mais oui, c'est nous qui avons la joie de fêter le 50e de notre Supérieure générale, Sr Louise Madore, sans rien enlever à sa compagne : Sr Suzanne Poulin ! Sr Barbara  O’Dea qui a précédé Sr Louise comme supérieure générale, est des nôtres pour la circonstance. Nous sommes le 18 mai, 2018.

«Anne, ma soeur Anne», le vois-tu venir ... cet autobus tant attendu de Montréal !
 Parti avec une heure et plus de retard, comment peut-il se présenter à temps à Ottawa ? 
 

C'est le célébrant, le Père Georges Madore smm, qui annonce l'arrivée des consœurs de Montréal dans la chapelle ! C'est le moment de l'homélie ! Les voyageuses se faufilent discrètement dans une assemblée déjà bien «en mode» festivité ! Un courant intense de joie et de recueillement se fait sentir. Sans doute que les chants choisis, la direction inspirante de  la chorale   et un jeu d'orgue large et vibrant, assurés respectivement, par Sr Elaine Renaud fdls et Sr Marie-Reine Gauthier fdls, contribuent à cette atmosphère de fête.

  • Après la (clic) monition d'ouverture prononcée par Bernadette Paquette, fdls, 

  • Après le défilé, symbolisant dans sa composition, l'internationalité et l'interculturalité de la Congrégation,

  •  Après le chant d'ouverture et  la proclamation de la Parole 

...le tout empreint de recueillement et de beauté,

l'assemblée accueille avec joie l'homéliste, le Père Georges Madore, reconnu pour sa profondeur et son originalité.En aidant la mémoire de notre coeur, il nous fait d'abord découvrir le pourquoi de cette fête. Nous sommes des êtres de relations. Il présente ensuite d’une façon originale la manière de garder vivantes des relations. Avec quatre verbes écrits sur de petits rouleaux de papier : CHÉRIR, NOURRIR, GUÉRIR, JOUIR, voilà l'énigme éclairée!

ALBUM PHOTOS #01   par Madeleine Malette, fdls

Moment toujours touchant, les jubilaires sont ensuite invitées à renouveler leurs engagements. Ainsi orientées et «jubilantes»,  nous poursuivons la célébration.

Finalement, après la bénédiction solennelle, nous entendons la chorale entonner :

«Comment te rendre, Seigneur, tout le bien que tu m'as fait ? Comment te dire, Seigneur, le merci de ma joie ?» (Raymonde Pelletier)

À ce temps fort de célébration succède un délicieux banquet, où vœux et finesses s'expriment à profusion sous la direction d'une maîtresse de cérémonie, en la personne de Sr Anne-Marie Beaudoin, fdls.  Après l'assiette principale, pour permettre aux employé-e-s de faire leur travail, nous dégageons les tables et allons danser au fond de la salle sur une mélodie d'ABBA ... Tout le monde, ou presque,  danse sans se faire prier !

Vient ensuite le moment d'offrir des vœux à chaque jubilaire ... Style «bien cuit», modéré ! C'est Sr Lise Leriche, fdls, qui s'adresse à Sr Louise Madore, et Sr Francine Gauthier, à Sr Suzanne Poulin. Textes pétillants d'esprit qui rafraîchissent les mémoires et soulignent les richesses de chaque jubilaire. Fait aussi partie de ce temps de la fête, le mot de la Provinciale, Sr Linda Joseph. Venue du coeur, cette explicitation du thème de la journée en démontre la profondeur. «C'est la bascule dans l'amour !  /.../ C’est donc bon de tomber en Amour! La Sagesse se laisse emporter et vous laisse découvrir ses trésors! Très vite, très tôt, Elle a été éprise de vous, chères Louise et Suzanne.» (voir annexe 2) Finalement, en guise de rappel de toutes les beautés et douceurs de cette journée, chaque jubilaire reçoit une jolie sculpture dans laquelle on peut imaginer la danse de la Sagesse, notre Compagne de vie !

Et voilà, ce fut la fin d'une journée parfaite («the end of a perfect day !») ! Que de mercis à chanter à Sr Claudette Bélanger, fdls,  et à ses nombreux acolytes ainsi qu'au personnel de cuisine puis ... à la Sagesse qui nous a rassemblées!

Chut ! un secret : l'autobus de retour était à l'heure ! Le voyage fut plutôt calme tellement les voyageuses avaient de mélodies, d'images, d'émotions qui les habitaient. En parler auraient briser un beau rêve ! Au prochain Jubilé ... c'est trop bon ! Merci à toutes les hôtesses du jour !

Quand la richesse d'une culture s'imprime en nous - Carmelle Dugas

DE RETOUR AU CANADA
QUAND LA RICHESSE D'UNE CULTURE S'IMPRIME EN NOUS

Après deux semaines de vécu intense avec nos sœurs d’Haïti, le 22 mai 2018, je quittais Port-au-Prince. Ces deux semaines ont passé vite mais le souvenir avec lequel je reviens, ne passera pas aussi rapidement. Dans les lignes qui suivent, je partage avec vous, un peu de ce vécu.

Plusieurs jours avant la session qui allait se dérouler du 14 mai au soir jusqu’au 20 à midi, les sœurs ont commencé à arriver. Bon nombre  venaient de loin : Mare-Rouge, St-Louis du Nord, Jérémie, Moron (Grande Anse) et bien sûr du Cap Haïtien. Venues de plus près, arrivaient aussi celles de Pétion-Ville, Petit Goâve, Carrefour, l’institut Montfort, Turgeau  et Canapé Vert : Maison d’accueil et Maison provinciale, où j’ai été si chaleureusement accueillie durant mon séjour en Haïti. Les sœurs de Turgeau aussi m’ont accueillie plusieurs soirs. J'ai pu profiter du calme des nuits et de la climatisation dans la chambre. Merci à Sr Nadige et à la communauté pour leur hospitalité.

Les sœurs qui participaient à la session étaient au nombre de 24. Étaient de ce nombre : Sr Sandrale Thomas, Provinciale,  et Sr Iselaine Bénite, économe provinciale.

Le premier soir ne fut qu’une petite introduction suivie d’un partage des attentes des sœurs de cette session.  Du 15 au 20 mai, dans un horaire souple, nous avons vu ensemble plusieurs sujets qui, bien différents les uns des autres, s’imbriquaient les uns, les autres : l’art de vieillir en bonté, la communication, l’accompagnement, quelques  outils pour gérer le stress et les conflits et pour terminer, la prière. Chaque sujet abordé commençait par un court temps d’intériorisation et se poursuivait par un enseignement accompagné d’activités sur place et avec le support d’un «Powerpoint». Puis vers 17h, une quinzaine de minutes de Tai Chi nous aidait à relaxer nos muscles regimbant à la position assise prolongée. Si j’en juge d'après les évaluations, les sujets abordés ont été appréciés et furent profitables aux participantes.

ALBUM PHOTOS  par Carmelle Dugas

Après la session, une petite fête au moment du repas, avait été planifiée. Des mots très touchants de remerciements me furent adressés, accompagnés de quelques chants de reconnaissance. Puis est venu le superbe cadeau d’un livre sur les oiseaux d’Haïti, écrit par René Durocher, né à Pétion-Ville en Haïti. Les images illustrant ce livre sont de toute beauté.

Comment exprimer adéquatement mes sentiments en quittant ce cher pays? J’y ai trouvé simplicité, générosité, accueil, courage, reconnaissance et, oui, la Sagesse. Je retourne dans mon pays emportant avec moi la richesse de la culture haïtienne exprimée par une confiance en Dieu presque sans borne. La simplicité de leur vie prend sa source dans leur profonde dévotion à Marie, Notre Dame du Perpétuel Secours.

Un merci particulier à Sr Sandrale et à Sr Iselaine, qui ont tout mis en œuvre pour organiser cette session et pour me permettre de découvrir le plus possible de leur province religieuse  et du pays, alors que le temps était limité.

À chacune de vous, mes sœurs d’Haïti, je souhaite la paix, la joie, la sérénité et la maternelle protection de Marie, celle que vous chérissez.

En toute reconnaissance,

Carmelle Dugas, fdlS

Relire : UN BONJOUR D'HAITI

Jubilaires fdls 2018
Carrefour Providence

ALBUM PHOTOS ...   ALBUM PHOTOS #2    photographe : Mado

Fête des Jubilaires 2018 - Carrefour Providence – Montréal

 Marie-Claire Pelletier, fdls      

Pâques aussitôt passé, un autre événement active les Filles de la Sagesse du Carrefour Providence :
la préparation de la Fête des Jubilaires, vendredi, le 06 avril. 

Chacune collabore avec ses talents et c’est ainsi que plusieurs va-et-vient ont lieu entre différents étages pour communiquer une variété d’informations.  Que de détails à penser avant, pendant et après l’événement!  Qui s’occupe de qui?  Avec qui ?

Jeudi, les personnes concernées s’affairent afin de mettre la touche finale à la préparation incluant une pratique de chants avec l’accompagnatrice, S. Marie-Andrée Lafleur, fdls , de la Maison Accueil Sagesse-Ottawa.

Le jour solennel débute par l’accueil des invités arrivés pour la pose des corsages par S. Francine Gauthier, conseillère provinciale et la prise de photos par S. Madeleine Malette.  Nous nous dirigeons ensuite à la chapelle du 8e étage où le Père Georges Madore, smm célèbre l’Eucharistie.  S. Elaine Renaud dirige les chants.

« Émerveillées de Son Amour»

À la cafétéria, des tables soigneusement décorées nous invitent à un repas festif. 
Pendant la pause : Éloge de chaque jubilaire. 
Francine souligne les faits marquants de la vie de Jacqueline et  de  Cécile. 
S. Rachel Vinette présente Marie-Stella ... S. Lucille Deschênes nous parle de Berthe et de Germaine.  Le tout, rythmé par des refrains variés chantés par  l’assemblée ...

Nos agapes fraternelles se terminent par un mot de remerciements composé par S. Marie-Stella, au nom du groupe des Jubilaires 2018.

Marie-Claire Pelletier, fdls

Youpie ! clé USB retrouvée...
Honneur à nos trois jubilaires 2017 !

FÉLICITATIONS À NOS TROIS JUBILAIRES 2017

Liane Rainville, Laurette Fortin et Francine Gauthier !

Équipe du Site Sagesse du Canada

Le matin est clair, radieux !
Rien à comparer cependant avec les trois Filles de la Sagesse
qui célèbrent aujourd'hui un 50e anniversaire de vie consacrée !
Nous sommes le 1er septembre 2017,  à la Maison Accueil Sagesse, à Ottawa.

«Dansons la couleur de nos vies!»  est le thème choisi par les Fêtées du jour... Nous retrouverons ...

  • dans l'Eucharistie, présidée par le Père Claude Sigouin, smm
  • dans le témoignage rendu à chaque Jubilaire du jour,
  • dans le désir exprimée par chacune d'entre elle, de poursuivre sa quête de la Sagesse,
  • dans la joie palpable rayonnant dans l'assemblée ...

...la pertinence et la beauté du leitmotiv choisi !  

«Seigneur Dieu, en ce temps de mon histoire, en ce jour de mon Jubilé, je t'offre ma vie toute entière ... » 
Puissent vos vœux être accueillis et exaucés en ce grand jour, chères Jubilaires !
Que Saint LM de Montfort et la Bienheureuse Marie-Louise  poursuivent leur marche avec vous,
dans l'espérance et la joie !
Très heureux jubilé à chacune de vous, au-delà ... et au-delà... de 1er septembre 2017 !

ALBUM PHOTOS #01   par Violaine et Mado

ALBUM PHOTOS #02    par Violaine et Mado

ALBUM PHOTOS #03    par Violaine et Mado

Il y a de ces femmes…

25e ANNIVERSAIRE DE LA BÉATIFICATION
de MARIE-LOUISE TRICHET
Fondatrice des Filles de la Sagesse
avec St LM de Montfort

Marie-Louise Trichet, première Fille de la Sagesse, a été béatifiée, le 16 mai 1993, par le Pape Jean-Paul II. Il y a vingt-cinq ans, cette année, l’Église reconnaissait la valeur remarquable de sa vie passionnée pour l’amour de Jésus Sagesse et pour le service des personnes défavorisées. Elle devenait ainsi un modèle de perfection chrétienne proposé, non seulement à ses Filles et à la Famille montfortaine, mais aussi au monde entier.

Depuis ce jour, elle porte le vocable de « bienheureuse » parce qu’elle a vécu de façon exemplaire selon la sagesse des béatitudes évangéliques proclamée par Jésus, la Sagesse de Dieu. En inscrivant ces attitudes de désistement de soi au cœur de sa vie, elle a trouvé le bonheur véritable.

Chacun-e de nous est invité-e à devenir bien heureuse/bien heureux, de jour en jour, qui, comme elle,

accueille sa vulnérabilité et laisse Dieu agir dans sa vie,

sait réconcilier les différences,

est sensible aux besoins et aux blessures des autres,

respecte chaque être humain et la création,

déborde de miséricorde,

laisse transparaitre l’amour de Dieu dans son regard et ses gestes,

établit des ponts et tisse des réseaux de paix,

affronte dignement les revers de la vie jusqu’au bout.

Avec une même sagesse évangélique, avec un amour aussi audacieux,
travaillons à la transformation de notre monde !

Francine Gauthier, Fille de la Sagesse

À lire aussi Béatitudes en l'honneur de la Bienheureuse Marie-Louise Trichet

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
« Mes Fondateurs sont une inspiration» dixit Doris Rodier fdls
«Un rendez-vous incontournable!»
La Sagesse, ma compagne de vie !
Quand la richesse d'une culture s'imprime en nous - Carmelle Dugas
Jubilaires fdls 2018
Carrefour Providence
Youpie ! clé USB retrouvée...
Honneur à nos trois jubilaires 2017 !
BIENHEUREUSE
MARIE-LOUISE DE JÉSUS
Il y a de ces femmes…
To all my sisters :
gratitude, love and prayers !
Ami-e-s de la Sagesse - Secteur Qc
Le Blog de la Sagesse
Le Blog de la Sagesse
Les Ami(e)s de la Sagesse
Site des Ami(e)s de la Sagesse
Liens externes
FDLS International
FDLS International FDLS International Développement et Paix
Centre Justice et Foi Église Verte Entraide Missionnaire Conférence Religieuse Canadienne

Newsletter

Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |