BRÊVES ET ACTUALITÉS

Philippines - CEBU

Le 7 oct.- Tuburan sa Gugma (Source d’amour)
Lise Leriche

Nous sommes reçues à l’école des Filles de la Sagesse Tuburan sa Gugma.
(Cebu). Elle comprend 66 enfants de la maternelle, et 68 du jardin d’enfant, tous des enfants pauvres des alentours qui ne pourraient pas assister a ces classes avant la première année du primaire. Les élèves viennent en 2 groupe, un le matin, l’autre l’après-midi.

 ALBUM PHOTOS

Ici, nous voyons la cérémonie d’ouverture le matin…hymne national, chants, et prières  à Marie. Tous les enfants sont présents, ainsi  que le personnel enseignant (en vert). La joie déborde devant les visiteuses venues de loin.

Prélude au colloque ÉCOSANTÉ 2014

Éthique, santé environnementale et spiritualité

Le Site Sagesse du Canada est heureux de publier la participation de M. Edouard Kouassi, pharmacien et chercheur, au Colloque «Ecosanté» qui a eu lieu à l'Université du Québec du 11 au 15 août dernier. Edouard est Ami de la Sagesse, secteur Québec, Canada.

Voici un écho du Journal interne de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal, où Édouard travaille :

«Les activités déployées par le comité de développement durable de l’Institut ont été présentées à plusieurs occasions dans le cadre de ce colloque international, par Édouard Kouassi, pharmacien, chercheur et membre du comité, notamment lors d’une session d’affiche scientifique.

L’événement qui avait pour thème cette année « Tisser des liens pour la santé, les écosystèmes et la société », a réuni 525 participants à l’Université du Québec à Montréal du 11 au 15 août dernier. M. Kouassi y a également animé un atelier précolloque sur le thème de la spiritualité de l’environnement et la santé mentale.


Merci à M. Kouassi de contribuer ainsi
au rayonnement du développement durable

à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal !»

 

Éthique et Spiritualité de l'Environnement

Prélude au colloque ÉCOSANTÉ 2014 par Edouard Kouassi

« Chaque geste compte »

Théologiennes et Théologiens écospirituels. par Pierrette Daviau

Le don sacré de la Création

Ouverture à la spiritualité de l'environnement par André Beauchamp

 


Dans la matinée du 11 août 2014, une vingtaine de personnes de tous horizons, dont certaines venaient d’aussi loin que du Bénin et de la Côte d’Ivoire, et d’autres du Nouveau Brunswick, se sont réunies à l’Université du Québec à Montréal. Leur objectif : participer à un atelier intitulé Éthique et spiritualité de l’environnement. Placé sous la présidence d’honneur d’André Beauchamp, théologien et environnementaliste bien connu au Québec et au niveau international, cet atelier était organisé en prélude au colloque international Écosanté 2014 (11-15 août 2014). L’atelier s’est déroulé en deux temps.

Dans le premier temps, cinq conférenciers se sont succédé.

En guise d’introduction et pour mettre en perspective le thème de l’atelier, une Fille de la Sagesse, Pierrette Daviau, (Université Saint-Paul d’Ottawa) a fait un survol des théologiennes et théologiens écospirituels.

Elle a été suivie de Thérèse Leroux (Centre de recherche en droit public, Université de Montréal) qui a présenté les différentes visions et l’évolution du principe de précaution en matière de protection de l’environnement depuis la Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement en 1992 jusqu’à nos jours.

Puis Marius Kêdoté (Université d’Abomey-Calavi, Bénin) a présenté les défis environnementaux sur le continent africain, notamment subsaharien (déforestation, perte de la biodiversité, pollution de l’air, etc). Il a illustré ses propos par des exemples concrets de la prise de conscience progressive des effets néfastes de la dégradation de l’environnement en Afrique. Il a également insisté sur la nécessité de développer une approche éthique de l’environnement par la sensibilisation et l’éducation.

Edouard Kouassi (Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Université de Montréal) a rappelé l’importance de l’environnement sur la santé mentale, ainsi que les liens étroits qui existent entre les dimensions physiques, mentales et sociales du bien-être. Il a présenté les résultats d’une enquête récente de Statistique Canada (2011-2012) sur plus de 25 000 répondants à travers tout le Canada. Cette enquête montre la place prépondérante des croyances religieuses et spirituelles dans la vie quotidienne des Canadien(ne)s  face à des difficultés qu’ils (elles) rencontrent. Il a présenté brièvement un vaste projet de recherche dénommé «Banque Signature» en cours à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

Dans cette enquête, à la demande des usagers des soins psychiatriques qui ont été consultés, la dimension de la spiritualité est intégrée aux variables biologiques, psychologiques et sociales, afin de mieux comprendre, prévenir et traiter les troubles mentaux.

André Beauchamp a finalement présenté à la fois une synthèse des propos des quatre conférenciers qui l’ont précédé, et une vision concrète et actuelle des enjeux environnementaux et humains auxquels nos sociétés sont confrontées. À partir de sa propre expérience en consultation publique sur des questions environnementales majeures, notamment au BAPE (Bureau d’Audiences Publiques sur l’Environnement), il préconise une approche holistique pour sortir de la crise écologique actuelle, une approche qui exige une triple conversion, soit :

  • éthique, principalement par la lutte à la surconsommation ;
  • politique, par le maintien de débats publics ;
  • spirituelle, par le développement d’une vision élargie de l’être humain.

Le lecteur peut trouver ici l’exposé complet de la présentation d’André Beauchamp, avec l’autorisation de l’auteur.
Cliquer ici Lien vers l’exposé

Dans le deuxième temps de l’atelier, les débats en grand groupe qui ont suivi furent animés, notamment sur ce qui peut expliquer le rôle de premier plan joué par des femmes dans le développement des concepts d’écospiritualité. Ces concepts, en effet, reconnaissent la nécessité de la coopération, de la sollicitude et de l’amour, sur l’attitude des pays en développement face à la crise écologique et les choix douloureux qui s’offrent à eux. Les participants ont aussi relevé ce qui apparaît comme les préoccupations les plus pressantes. Au premier rang viennent ...

  • la nécessité d’œuvrer pour sauvegarder la beauté de l’environnement et ...
  • l'importance de sensibiliser le plus grand nombre aux questions de santé    environnementale par l’éducation et la formation.

 

Edouard Kouassi, co-organisateur de l’atelier

Thérèse Leroux, co-organisatrice de l’atelier

25th JUBILEE YEAR - PHILIPPINES

The 25th Jubilee Year in the Philippines with the theme: "Widen the space of your tent." (Js 54:1)

Here are some scheduled activities in Manila to celebrate this momentous event:
•          October  2, 2014 -     Launching of the Jubilee Year with a Eucharistie Celebration
•          October 4-5, 2014 -  Wisdom Congress
•          October 12, 2014 -   MedicalMission & Feeding Program
•          October 2, 2015 -     Culmination of the Jubilee Year with a Eucharistie Celebration

                            
                                       Wisdom Congress     October 4-5, 2014

    October 4        
8:30 -11:30 AM                   Wisdom in the Scriptures               Sr. Helen Graham,MM
1:30 - 4:30 PM                    Writings of Montfort                        Fr. Mario Belotti,SMM
                                                   (Four Means)
    October 5              

8:30 -11:30 AM                   Wisdom Pitches Her Tent               Sr. Desneiges Giroux, DW
1:30-4:30 PM                      Wisdom Sets Her Table                   Bishop Broderick Pabillo, D.D.

 (inclusiveness, inter-relatedness, preferential choice for the poor, promise of the banquet in Heaven)
                                      Eucharistie Celebration   

ALBUM PHOTOS par Lise Leriche

26 septembre
Lise Leriche écrit : Départ d'Ottawa pour les Philippines dimanche matin  le 28 sept...  Notre trajet sera Ottawa-Detroit-Nagoya Japon- Manille...nous serons la "Happy gang" Sylvie Bélanger, Monique Potvin  et moi...Nous serons  de retour au Canada (à Ottawa) le soir du 13 octobre
 
30 septembre

Lise Leriche écrit : Simplement pour vous dire que nous sommes bien rendues...lundi soir 22h30... Liane et Jean étaient au rendez-vous et nous avons couché à la maison régionale (10 Rosal, Cubao)...achetée en 1989 pour la fondation... mais toute transformée maintenant.
Ce p.m. nous allons à la maison de formation à quelques rues... Nous y rencontrerons les formatrices, les postulantes et novices. Tout va bien la brise est super chaude et douce (quand il y en a une) Ici, aux philippines... je reconnais la grosse chaleur humide…

La population du pays a doublé en 25 ans...110 millions d'habitants, une moyenne d’âge de 23 ans. Très jeune population. La ville est méconnaissable avec des condos partout et des Méga Mall... Je n'entends plus les coqs, les cochons, les gueko et les tuko...Je ne vois plus les rats et les coquerelles …La ville est peut-être devenue trop grosse!
Hier, mardi le 30 sept,  une visite à la maison de formation nous a encore ouvert les yeux...Une maison imposante et très bien organisée...déjà organisée et rodée à la formation de novices et pré-novices venant de bien des pays. Une belle simplicité et convivialité se fait sentir dans le groupe avec les 4 formatrices ...deux pour le noviciat : Sœurs Vimala et Nancy; Deux pour le pré-noviciat : Belen et Denise Hamann...Nous avons visité les locaux, collationné, célébré l'Eucharistie, soupé, et finalement but du thé sur la terrasse...Une visite des plus agréable.

1er octobre
La vie tourbillonne ici...le coin de Rosal ou je demeure est la première maison ou nous nous sommes installées le 2 octobre 1989... Sans meubles, sauf chacune un lit, une table de cuisine, une cuisinière et un réfrigérateur.Aujourd'hui tout est superbe et très solidement rebâti avec beaucoup de pièces et de chambres...mais toujours très peu de terrain.

Hier, mercredi le 1ier octobre, messe à la chapelle avec l’office divin intégrée...Tout le monde y est : les 3 sœurs de l'année Sagesse apprenant l'anglais: Marie Ange (Haïti), Patience et Thérèse Marie (Congo), la communauté de 10 Rosal, Rose Marie R., Malou S., Jean Enad, et Liane R.,  Les visiteuses : nous 3 du Canada, Déneiges et Sr Barbara O'Dea.  Déjeuner en grand avec menu varié en présence du jeune prêtre diocésain Arvy.

C'est jour de préparation pour la fête d'inauguration demain, le 2 oct. Jour pour achats, préparation des assiettes d'osier recouvertes de feuilles de bananier (pour repas 200 personnes), pliage et triage de T-shirts donnés ou vendus pour la fête (avec logo 25e fdls) et mis en paquets...Tout le monde met la main à quelque chose, incluant nous les invitées.

A 4h30, tonnerre et éclair déferle en un déluge d'eau qui continue des heures durant jusque dans la nuit. Nous partons toutes pour la répétition à l'église....répétition de l'Eucharistie de demain. Les sœurs et femmes en formation de la maison de formation tout près viennent aussi ....dans un déluge et des rues toutes inondées.

Après la répétition, c'est le rassemblement pour le repas à Rosal....tout le monde y est: les deux communautés de la maison de formation, la communauté de la maison régionale (Rosal), avec les visiteuses, les sœurs de la communauté Sagesse de Makati... et en plus, le groupe de musiciens impliqué dans la célébration à l'église.... Les sœurs de Cebu arriveront vers 10 30 ce soir de l'aéroport.

La maison est pleine à craquer...pas un petit coin ou il n'y a pas des personnes qui mangent. Répétition de numéros dansant pour demain après le repas...puis on se retire à10 p.m. Il fait chaud...mais la touche canadienne...met 4 pots d'eau au frigo (les gens ici boivent l'eau à la température de la pièce)...et les ventilations sont partout et fonctionnent jour et nuit... 
La suite : PHILIPPINES : WISDOM CONGRESS

  ALBUM PHOTOS par Lise Leriche

Portes ouvertes et coeurs ouverts

Portes ouvertes et coeurs ouverts
Denise Renaud, fdls

En ce dernier jour d'août, pour clore les activités de l'été, les soeurs de la région d'Ottawa étaient accueillies par les trois soeurs résidentes du 285 Wilbrod: Denyse, Diane, Josée.  Cette maison est située dans la côte de sable tout prêt de l`Université d`Ottawa.  L'ambiance bat son plein que ce soit, en haut, en bas, à la chapelle, à l'extérieur, ou autour d'une table bien garnie.   Mais c'est l'extérieur qui a gagné le coeur de toutes.  Peu d'entre nous osaient imaginer un si bel espace, si bien aménagé... C'est dans ce milieu enchanteur que 24 soeurs ont fait la causette.  On parlait de tout et de rien, échangeant autour des vacances, de la rentrée des classes (pour Josée), du retour à la vie 'normale'.  L'été fut bon, reposant, froid parfois, mais si bienfaisant. 

Cette pause au jardin, ensemble, fut un bon temps de partage, une occasion merveilleuse d’échanger sur ses découvertes, ses émerveillements ou tout simplement sur la joie des retrouvailles !

Un grand merci à nos hôtesses de nous avoir ouvert leurs portes ! Nous y avons aussi trouvé des coeurs grands ouverts, remplis d'attention et de bienveillance.  Et cela fut très bon ! 

HEUREUX JUBILÉ D'ARGENT...

À NOS SOEURS DES PHILIPPINES !
«Celui qui oublie ses racines n'atteint jamais sa destination.(Proverbe philippin)
Depuis vingt-cinq années vous faites confiance à vos racines ! Ainsi vous avez dépassé épreuves et difficultés de toutes sortes,
les yeux fixés sur Christ Sagesse et les Fondateurs : Louis-Marie de Montfort et Marie-Louise Trichet, les yeux fixés aussi
sur le courage et l'amour de tous vos ancêtres dans la foi !
Soyez bénies pour un avenir où la Sagesse saura vous redire sa soif et sa joie de vous savoir présentes
au coeur de son peuple !

HEUREUX JUBILÉ!
Vos Sœurs canadiennes

HAPPY SILVER JUBILEE TO OUR SISTERS OF THE PHILIPPINES!

«One that forgets its roots never reaches its destination.»(Filipino proverb)
Since twenty-five years you have trusted in your roots!
Your eyes set on Christ Wisdom and our Founders Louis-Marie de Montfort and Marie-Louise Trichet
Your eyes contemplating also the courage and love of all your ancestors in faith.
You have overcome hardships and all kinds of difficulties.
Be blessed for a future where Wisdom will tell you again her thirst and joy
to see you standing amid her people !
HAPPY JUBILEE !

Your Canadian Sisters

 Lire le Journal de Lise Leriche, fdls    Album photos par Lise  
Album photos#2     Wisdom Congress

UNE JOYEUSE CORVÉE

Lucille Deschênes  fdls

La grande communauté du 5655 de Salaberry est invitée  en ce  vendredi, 1er août 2014, à participer à une corvée ... Plusieurs boîtes d'haricots jaunes viennent d'entrer des jardins et attendent pour être équeutés ! Comment se faire priées pour préparer des légumes dont nous serons les premières dégustatrices ?  Délices tout  fraîchement sortis des jardins!

Cliquer sur les photos...

Nous voilà donc à l'œuvre une bonne vingtaine d'ouvrières, de plusieurs congrégations, rassemblées autour de quelques tables de la grande salle à dîner. Une véritable ruche qui bourdonne ! Occasion en or pour se remémorer toutes sortes de souvenirs d'enfance. Souvenirs de corvées semblables surtout lorsque nous préparions les conserves à l'automne. Souvenir de nos fugues comme enfant pour «voler» petites carottes, rhubarbe et autres produits frais du jardin ! Tout va bon train pendant quelques heures oubliant presque la corvée qui avance à vive allure ...

ALBUM PHOTOS par Mado

Oh! surprise, voilà que les boîtes sont vides et que les monticules  d'haricots se sont abaissés comme par magie. Des soupirs de satisfaction et ... quelques «aurevoirs», à la prochaine corvée!

Dimanche, nous avons retrouvé nos haricots au repas du midi, prêts pour la dégustation ... Et c'était délicieux !

PAVILLON NOTRE DAME - MAISON ACCUEIL SAGESSE

UNE EXPÉRIENCE INTENSE ET RÉCONFORTANTE
Lise Martin

Dans la Maison Accueil Sagesse à Ottawa, il y un espace qu'on appelle «Pavillon Notre Dame». Espace où les Filles de la Sagesse du Canada se retirent pour des soins selon leur âge et leur état de santé. C'est en ce lieu  que le 16 juin 2014, j'ai rendu visite à Sr Thérèse Normandeau fdls. J'ai eu l'immense joie de retrouver mon ancienne professeure et amie dans de bonnes conditions et dans un environnement idéal. L'expérience a été si intense que je souhaite vous en parler.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

Soins de longue durée hors pair
Comme travailleuse sociale au programme des «Soins de Longue Durée» à Edmundston, N.B., j'ai  eu l`occasion de faire la tournée de plusieurs foyers. Cependant, jamais je n`ai vu un milieu aussi bien adapté, sécuritaire et avec autant de services pour des personnes en perte d`autonomie, que celui où Thérèse habite. Parmi les nombreux services, on y retrouve   massothérapie, ergothérapie, physiothérapie, récréologie, infirmière, médecin, service de coiffeuse, etc. Tout cela sur place, afin d'en faciliter l`accès aux  personnes  à mobilité réduite. Comme je suis heureuse pour Thérèse et toutes ses compagnes!

Gestes et mots qui signifient tendresse
Ce qui m`a particulièrement touchée, c`est l`affection et le respect avec lesquels le personnel aidant s`occupe des sœurs. Elles donnent les soins personnels avec gentillesse et discrétion. Elles  ont des mots de réconfort. Elles donnent des petites caresses affectueuses. Elles sont d`une patience admirable même quand elles doivent répéter  plusieurs fois les mêmes consignes. Elles aiment, et elles sont aimées en retour par les sœurs. J`ai eu l`occasion de vivre deux jours merveilleux avec le groupe de Thérèse.  Nous avons partagé les repas  ensemble, nous avons ri, plié des serviettes en chantant,  et chanté  encore. De petites choses bien simples mais qui rendent le quotidien plus savoureux.

Espace et confort
Les sœurs ont des chambres spacieuses et modernes avec une salle de bain adaptée à leurs besoins. Elles ont accès à une télé à circuit fermé qui leur permet de participer aux célébrations religieuses qui ont lieu à la grande chapelle de la maison. Chaque chambre a une petite touche bien personnelle au niveau du décor.

Accueil formidable
Les  Filles de la Sagesse  ont aussi prévu un lieu pour héberger les amis et les parents qui viennent de loin,  ce qui favorise le maintien des liens avec les sœurs malades. L`accueil est formidable,  on se croirait dans un hôtel 5 étoiles : tout ce qu`il faut pour se reposer et revenir.

Une personne heureuse et épanouie
Nous avons, Thérèse et moi  profité du beau soleil et avons fait des promenades dans les magnifiques  espaces verts et jardins du domaine. Thérèse était heureuse de me faire remarquer la présence d`un merle d`Amérique picorant dans l`herbe. Elle était fière de montrer son beau chapeau bleu aux sœurs qu`on rencontrait le long du parcours. Elle me demandait parfois si j`étais fatiguée de pousser le fauteuil. Je reconnaissais bien dans ces moments le cœur et l`esprit de Thérèse. Thérèse souriante, douce, accueillante, qui sait si bien apporter du bonheur dans des petites choses comme celui de son sourire. Lors des repas, elle se soucie de Sr. Lillian. Elle me dit que celle-ci aime cela quand on lui parle en anglais. Elle-même se contente de boire son  verre d`Ensure et se soucie si moi je vais tout manger ce qu`on me présente. «Bien certain»,  je lui dis, «c`est tellement bon».

Un bien-être qui inclut la différence
Chacune des sœurs de ce groupe a sa belle particularité.  Sr. Margueritte me dit souvent qu`elle a enseigné à  Edmundston ; tant qu`avec  Sr Solange, nous nous rappelons de bons souvenirs du temps de la chorale à l`Académie d'Edmundston. Sr Solange se montre particulièrement intéressée par mon i pad. On écoute de la musique de Nana Mouskouri ensemble. Sœur Imelda me fait rire quand elle compose des rimes en pliant les serviettes. Elle et Sr Solange sont vraiment habiles à plier les serviettes.  De son côté, Sr Gisèle, dont le regard est absent, nous rappelle à sa manière, qu`elle est habitée par la lumière divine.  Nous sommes bien ensemble, avec nos différences, et  en ce moment, c`est ce qui est important. 

Je suis contente des rencontres que j`ai faites lors de ce bref séjour. Cela m`a fait tellement de bien... Les Sœurs comme les employées sont continuellement à l`affût pour améliorer les conditions de vie des bénéficiaires. Elles proposent des activités et des fêtes. Elles trouvent toujours une occasion pour célébrer. Le multiculturalisme qu`on retrouve chez les sœurs comme chez les employés ne fait qu`enrichir la vie de la communauté et favoriser l`esprit d`ouverture à la différence. Je me réjouis qu'après avoir donné si généreusement de leur vie et de leur énergie, les Filles de la Sagesse bénéficient de ce magnifique lieu de retraite.

Photos : Souvenir de Thérèse en vacances à Villa Sagesse

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
Philippines - CEBU
Prélude au colloque ÉCOSANTÉ 2014
25th JUBILEE YEAR - PHILIPPINES
Portes ouvertes et coeurs ouverts
HEUREUX JUBILÉ D'ARGENT...
AU CHÂTEAU - 50 ans
UNE JOYEUSE CORVÉE
PAVILLON NOTRE DAME - MAISON ACCUEIL SAGESSE
ÉTHIQUE ET SPIRITUALITÉ DE L'ENVIRONNEMENT
REMISE DE LA NOUVELLE RÈGLE DE VIE
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |