BRÊVES ET ACTUALITÉS

L'INTERCULTURALITÉ - OTTAWA

Sensibilisation à l’interculturalité

Carmelle Dugas  fdls et collaboration

Une session sur le thème de l’interculturalité a rassemblé les Filles de la Sagesse de la région d’Ottawa ainsi que quelques Ami-e-s de la Sagesse. C'était  le 17 mars 2017.

Après l’accueil et le mot de bienvenue, la mise en route invitait à partager des gestes concrets posés dans le but de se rapprocher de personnes de cultures autres que la nôtre. Ce partage nous a permis de constater combien d’opportunités sont offertes à celles et à ceux qui ouvrent leurs yeux et leurs cœurs à cette importante dimension de notre société actuelle.

Témoignages de trois invités

Trois invités : Blanca Rodriguez, mexicaine, Edouard Kouassi, béninois et Latifa Doudech, tunisienne, nous ont entretenus de leur expérience en tant qu’immigrant-e-s au Canada.

Pour Blanca, un des défis majeurs fut l’apprentissage du français. Elle dit tout bonnement : « J’écoutais toutes les conversations que je pouvais, dans le métro, le bus, au marché, afin de me familiariser avec cette langue si difficile. Je me sentais comme une illettrée. Je ne comprenais pas pourquoi le transport en commun et le supermarché portaient le même nom de MÉTRO.  Durant mes cours de francisation, nous disait-elle, j’ai appris qu’avait existé la révolution tranquille.

À l’aide de photos, Edouard a partagé qu’en Afrique le langage des symboles et des images est puissant. Ainsi nous avons pu faire connaissance avec ses enfants et avec son épouse, Marie-Angèle, Amie de la Sagesse, que plusieurs parmi nous connaissons. Ce qui nous a particulièrement touchés dans son parcours, ce fut le discernement que lui et son épouse ont dû faire devant le choix du pays où ils iraient vivre après leur formation professionnelle à Lyon : retourner au Gabon, poursuivre leur chemin en France ou venir s’installer au Canada.

Latifa nous a rappelé que la Tunisie a plus de 3 000 ans d’histoire. En plus ce pays est une amalgamation de différentes cultures. Pour Latifa, l’interculturalité va presque de soi. « Nous voyons, dit-elle, beaucoup de migrants, sans trop faire la différence. Mais quitter son pays et devenir migrante, c’est une autre histoire ». Pour Latifa aussi, l’apprentissage du français fut difficile, à commencer par apprendre comment tenir son livre, car l’arabe se lit à l’envers selon la conception occidentale. En faisant son examen de vie au Canada, elle nous confie que ses débuts pourraient se comparer à un séisme ou à un tremblement de terre qui laisse sur son passage un désordre incroyable ... Il fallait remettre de l'ordre !

 « Merci » à nos trois invité-e-s qui se sont généreusement prêté-e-s à notre demande ! Merci du partage qu'il nous ont fait de leur expérience d'intégration au Canada. Leur apport fut touchant, éclairant, enrichissant. 

UN VOYAGE DE LA TÊTE AU COEUR...

Une proposition d'itinéraire...
Hélène Laverdure  fdls

Quel bel événement nous rassemble en ce 25 mars 2017 !  Date choisie pour le lancement d'un nouveau livre : «Donne-moi la Sagesse». L'auteure,  Claire Dumont, fdlS, nous le remet comme une proposition d'itinéraire de la tête au coeur ! La salle Émilie Gamelin au Carrefour Providence, Montréal, offrait l’espace idéal pour le rassemblement. Quelques 85 invités, ami-e-s  de l'auteure, représentant-e-s de différentes  Congrégations, Ami-e-s de la Sagesse  y ont été accueilli-e-s.

Tout : accueil, ambiance, déroulement de l'événement,  voulait favoriser une ouverture à la parole de la Sagesse, quel que soit l’état de vie, la profession, etc.  La proclamation de «l'Annonciation du Seigneur» comme Bonne Nouvelle,  nous rappelle d'entrée, le message central de notre foi: «Dieu nous aime à la folie ! Il veut faire le voyage de la vie avec nous». Avec l'auteure, nous lui disons : «Donne-moi la Sagesse !»

Madame Sophie Brodbeck nous partagea ensuite sa connaissance de Sr Claire ...

Une femme vibrante et inspirante, nous dit-elle.  Une femme de cœur et de convictions, dotée d’une grande écoute pour les plus souffrants. Une femme dont la soif d’apprendre, de vivre, de partager ne peut s’altérer. Une femme qui sait allumer la flamme intérieure et aller jusqu’au bout de ce qu’elle entreprend.

Cette flamme intérieure, Sr Claire a su la communiquer à l’assemblée en présentant sa nouvelle création : «Donne-moi la Sagesse». La sagesse est une capacité de faire des choix, a-t-elle affirmé, de gérer sa propre vie.  Pour cela, il faut découvrir chez soi, des pistes, un chemin de vie qui nous permet de passer de la tête au cœur. Nous entrons ainsi dans un pèlerinage intérieur où nous sommes constamment appelé-e-s à faire le choix de vraies sagesses, telles : la vérité,  le don de soi, la paix, l'amour... La Sagesse divine a d'ailleurs une parole spéciale pour chaque enfant qui naît, elle offre une coloration particulière à chaque vie humaine. La Parole touche le cœur, inspire comment vivre la maladie, la souffrance, toute épreuve de la vie... Ainsi, nous pouvons devenir des personnes plus grandes que nature, debout par la Parole, nous a-t-elle encore confié.

La présentation de ce nouveau volume aura sans doute permis d’ouvrir plus large les avenues  de notre propre aventure humaine. «Aventure de cœur et non de peur selon l’être unique que nous sommes». Sous l'inspiration du jour, il est  possible de croire que se soit  infiltré en chaque personne, un courant de sagesse durable l'entraînant plus loin au pays de son cœur. Merci à tous ceux et celles qui ont favorisé une telle expérience.
Un merci bien spécial à l'auteure, Sr Claire Dumont, fdls!

ALBUM PHOTOS   par  Madeleine Malette

PREMIER AVRIL 1992 : J'ARRIVAIS !

« À la Maison Mère des Sœurs de la Providence, en ce 1er avril 1992, entrée des marchandises,  arrive une grande vanne du “Clan Panneton”. Ce n’est pourtant pas un “poisson d’avril” ! Ce sont les Filles de la Sagesse  qui déménagent ici en provenance de la rue Côte-St-Antoine.»  CLIC»»»  Soeur Bénigna Lord raconte !

 

Visite dans nos Archives : »»»    AUREVOIR WILDERTON   
                                             »»»     PAGE PHOTOS

LA MÉDAILLE DU 22 MARS

REMISE DE LA MÉDAILLE DU 22 MARS

Linda Joseph, fdls
Responsable provinciale
Au nom des FDLS du Canada

 

Au nom des FDLS du Canada,
je suis très heureuse d’accepter cette médaille du 22 mars.

Montfort fermé, JAMAIS!
Cri de ralliement et cri de victoire!

Comment oublier le 22 mars! Vingt ans plus tard, ce cri retentit encore bien haut et fort chez-nous! Il est vibrant d’énergie, de conviction, de l’engagement de tous ceux et celles qui ont cru et qui croient toujours à la mission de Montfort dans notre milieu. Ce cri est celui de milliers, voire des centaines de milliers de personnes francophones et francophiles, qui depuis 1953, expriment le besoin et le droit d’être soignées, comprises, soutenues, dans leur langue. Ce cri est l’appel que les Filles de la Sagesse ont reconnu il y a de cela 64 ans, appel qui vous a été confié et auquel vous répondez toujours aujourd’hui.


Par la remise de cette médaille, vous reconnaissez l’apport de la Congrégation dans l’existence et l’évolution de cette institution unique à Ottawa et dans la région, pour favoriser la population francophone. Merci!


À Montfort, près de 150 FDLS sont passées. Au moins 146 FDLS y ont vécu et travaillé; quelques-unes y ont enseigné et étudié. D’autres sont toujours bénévoles. Nos Sœurs ont vécu et partagé les valeurs Sagesse de compassion, de respect, d’inclusion, d’ouverture, d’amour, ces valeurs résumées dans le mot « Caritas » que l’on retrouve au plancher du 2e étage.

Par ce geste, vous valorisez l’initiative des FDLS dans cette œuvre de soins et la contribution des Sœurs qui se poursuit par vous depuis 1969. Merci! Montfort a grandi et continue son expansion tant par la qualité des soins prodigués que par l’impact novateur et social qu’il a dans la Province et dans le Canada : il est le seul hôpital universitaire francophone hors Québec, offrant des soins exemplaires en français centrés sur la personne.

 


Ensemble,
nous avons donné et redonné vie à Montfort!
Merci!
Merci pour cette distinction insigne!
Longue vie à Montfort!

 

 Linda Joseph, fdls, Responsable provinciale
Au nom des FDLS du Canada

PHOTOS : Gracieuceté de la Direction des Communications, Hôpital Montfort

HÔPITAL MONTFORT

INVITATION SPÉCIALE !

Ce livre est le fruit de longues années de réflexion de la part de l'auteure.
L'idée d'offrir un « pèlerinage de la tête au cœur » ne quittant pas sa pensée,
elle a osé la mettre par écrit. C'est une proposition faite aux lecteurs
d'entrer dans la spiritualité vécue par les Filles de la Sagesse,
congrégation fondée par saint Louis-Marie de Montfort.

L'auteure nous accompagne dans ce pèlerinage
à la découverte de la Sagesse qui ne cesse de nous chercher.
Celle, comme dit l'Écriture, qui aime
« prendre ses délices à fréquenter les enfants des hommes » (Pr 8, 30).

VENEZ !

SAMEDI 25 MARS À 13H30

RÉSIDENCE DES SŒURS DE LA PROVIDENCE

5655, RUE DE SALABERRY, MONTRÉAL

SALLE GAMELIN ( 2e étage )

lancement : VOYAGE DE LA TÊTE AU COEUR 

MADAGASCAR : MESSAGE DE RÉCONFORT...

Publiée le 9 mars 2017  Après le passage du cyclone ENAWO à Antananarivo, les rizières aux alentours du Bypass s'est transformé en lac. Diffusion en live, c'est pourquoi il n'y a pas de son.
=======================================================

 

Message de réconfort envoyé  à la Responsable  de la province
des Filles de la Sagesse de  Madagascar

Chère Soeur Symphorose,

Une fois de plus le Madagascar est frappé par une catastrophe naturelle. Merci de partager avec nous cette triste nouvelle.

Sois assurée que le Canada est de tout cœur avec toi/vous en ces moments difficiles. Les Sœurs prient pour le peuple malgache et le portent devant Dieu. Malheureusement, nous savons qu’en ces circonstances, il y aura des victimes. Des gens perdront peut-être leur vie; d’autres, leurs biens, leur abri, leurs récoltes… Tous seront touchés d’une manière ou d’une autre.

Nous ne sommes pas indifférentes devant ce fléau et voulons t’assurer de notre soutien, de notre amitié, de notre prière.

En solidarité avec vous toutes et avec le peuple malgache,

Linda Joseph, fdls, Responsable provinciale ...

                            et les Filles de la Sagesse du Canada

Madagascar - Un bilan très lourd

Enawo : Au moins 50 morts, 20 disparus, 180 blessés, 176 000 sinistrés, 111 000 déplacés

 

APPROFONDIR L'INTERCULTURALITÉ

...UN PROJET COMMUNAUTAIRE !
Carmelle Dugas, Fille de la Sagesse

La communauté Relais Sagesse a choisi d'approfondir l’interculturalité comme projet communautaire cette année. Nous avons donc mis à nos agendas, des activités spécifiques pouvant permettre une ouverture et une plus grande connaissance de d’autres cultures. Une culture, pourtant si près de nous, nous trouve souvent dans l’ignorance. Voulant en connaître davantage sur la culture autochtone, nous avons invité le Frère Gaétan Groslouis, f.s.g., autochtone, à venir nous entretenir, autour d'un repas, sur des propos qui lui tiennent à cœur.

Vers 16h00, notre frère est arrivé et a parlé de l’abondance du cœur, de sa famille descendante de la tribu Huron. Gaétan a vécu au temps où les enfants étaient retirés de leur famille, pour soi-disant les éduquer. Mais ceci finissait par – disons-le franchement – un génocide culturel. Mais le père de Gaétan a été assez clairvoyant pour taire la vérité sur ses origines et ne pas se déclarer autochtone. Gaétan n’a donc pas vécu dans une réserve. Il a grandi dans une famille libre, entouré de ses parents, de ses frères et sœurs et de ses grands-parents. Même s’il n’a pas appris le wendat, l'une des langues iroquoiennes parlées traditionnellement par les Premières Nations huronnes, il a pu être éduqué sans pour autant renier ses origines. En effet, c'est, seulement vers 8 ou 9 ans qu'il a appris qu'il appartenait à la culture huronne.

Gaétan nous a aussi parlé de son éducation par les frères de St-Gabriel à Baraute en Abitibi. Il se sentait bien avec eux. On lui confiait certaines responsabilités. Il partageait parfois leurs activités sportives, telle la pêche. Il n’a jamais senti qu'on lui tirait dessus pour en faire un frère. Gaétan se sentait libre avec eux et a finalement décidé d'entrer dans cette communauté.

Tout simplement, Gaétan nous a aussi confié quelques anecdotes vécues par sa chère famille. Il avait apporté un très beau manteau fait de peaux d’animal – manteau que son grand-père a porté dont il a hérité. Il nous a aussi montré quelques bijoux confectionnés avec des plumes de porc-épic, caractéristiques de l'art autochtone. Il nous a prêté quelques livres pouvant nous éclairer sur les différents dialectes parlés, les coutumes de chaque tribut, la vie dans les réserves. À l'occasion, il apprécié grandement participer à des rencontres dans la seule réserve Wendat à Wendake, près de la ville de Québec.

Merci, Gaétan de ton enthousiasme et de ta disponibilité.
Merci de nous avoir éclairées et fait apprécier ta culture.
Merci de ta grande simplicité et de la fierté de tes origines que tu partages avec joie.
Nous nous souviendrons de ce passage parmi nous.

À LIRE : L'INTERCULTURALITÉ- OTTAWA

 

 

 

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
L'INTERCULTURALITÉ - OTTAWA
UN VOYAGE DE LA TÊTE AU COEUR...
PREMIER AVRIL 1992 : J'ARRIVAIS !
LA MÉDAILLE DU 22 MARS
INVITATION SPÉCIALE !
MADAGASCAR : MESSAGE DE RÉCONFORT...
APPROFONDIR L'INTERCULTURALITÉ
CÉLÉBRATION À SALABERRY: PORTONS LA LUMIÈRE
LES FEMMES, AGENTES DE CHANGEMENT DE MENTALITÉ
ÉVÈNEMENT MAGASIN PARTAGE !
Le Blog de la Sagesse
Le Blog de la Sagesse
Les Ami(e)s de la Sagesse
Site des Ami(e)s de la Sagesse
Albums photos
ALBUM 300e MONTFORT
Liens externes
FDLS International
FDLS International FDLS International Développement et Paix
Centre Justice et Foi Église Verte Entraide Missionnaire Conférence Religieuse Canadienne

Newsletter

Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |