BRÊVES ET ACTUALITÉS

AU COEUR DE LA PAPOUASIE...

UNE BALLADE FORT APPRÉCIÉE !
Denise Renaud  fdls

Sr Lucie Gagnon,fdls, en service au Pavillon Notre-Dame de la Maison-Accueil à Ottawa, offrait une ballade aux anciennes missionnaires de la Papouasie en ce samedi de septembre.  Un attrait particulier nous attira vers le musée régional de Vaudreuil-Soulanges. Une exposition y avait lieu dont le thème était : «Au cœur de la Papouasie» ! Rien de surprenant que notre coeur y ait été attiré !

 Le cinéaste Daniel  Bertolino présentait sa périlleuse expédition de 1970 dans la région de Province de l'Ouest de la Papouasie, Nouvelle-Guinée. Nous avons vibré à sa collection d’art, ses réflexions sur la culture, sa rencontre avec un peuple venant des régions les plus reculées du pays.  Plusieurs articles du Musée des Pères Montfortains étaient  mis à l’honneur. Nous avons vu se dérouler sur un écran, des extraits du film de M. Bertolino : «Me No Savey».
Nous y  avons reconnu, entre autres, Sr Estelle Desjardins, fdls, lors d’une patrouille médicale dans un village de brousse, puis Sr Desneiges Giroux en salle de classe, à Daru. Mgr Gilles Côté smm, arrivé la veille de la Papouasie, a pu nous rappeler quelques anecdotes des années '70 avec le cinéaste et les missionnaires présents.

 M. Bertolino ne reconnaitrait pas la Papouasie d’aujourd’hui ... Il a cependant su dire son appréciation du travail des Missionnaires Montfortains, leur respect de la culture et leur participation au développement du peuple.

Quant à nous, les anciennes missionnaires, Filles de la Sagesse, c'est toujours une immense joie de plonger dans les merveilleux souvenirs de notre chère Papouasie !    SOUVENIR !

ALBUM PHOTOS 

Pour en savoir plus au sujet de la Papousie, cliquer sur le « TAG » Papousie

HAÏTI : CONSTATS HALLUCINANTS !

Sr Louise Madore, supérieure générale des Filles de la Sagesse, a communiqué à toute la congrégation les nouvelles de nos communautés d'Haïti, nouvelles qu'elle a attendues avec impatience, si ce n'est avec une certaine angoisse... Ces informations nous invitent à constater, entre autres, et encore une fois, le courage admirable de nos Sœurs haïtiennes.

La communication qui suit, envoyée par Sr Nadige, fdls, nous permet de visualiser et de vivre, pour ainsi dire, les douloureuses conséquences du passage de «Matthew» sur cette magnifique terre des Antilles. Un pays laissé au bord du précipice, déchiré par les forces naturelles et ayant peu de recours pour sauvegarder les vies humaines ...

Écoutons Sr Nadige …

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Port-au-Prince, le 9 octobre 2016

Sr Louise Madore, Supérieure Générale

Bien chère Sr Louise,

Je viens vous donner quelques nouvelles de nos communautés et de nos sœurs de la Grande Anse en attendant que Sr Sandrale soit de retour pour vous fournir plus de détails pratiques. Elle rentre demain avec Sr Virginie de notre tournée ... Je suis, moi-même, rentrée aujourd’hui.

Samedi 8 octobre, Sr Sandrale, Sr Virginie et moi, avons pris la route dès 4h du matin pour Jérémie afin de visiter nos sœurs dont nous n’avions pas de nouvelles. Le voyage s’est bien passé mais le choc d’avoir sous nos yeux, tout le long de la route, un paysage dévasté en lieu et place du paysage verdoyant habituel, nous a coupé le souffle.

Depuis la ville de Léôgane, pas un bananier debout. Et plus nous approchions de Jérémie, plus le spectacle est hallucinant : arbres décapités ou abattus et presque tous dénudés, maisons éventrées, toitures envolées… Pourtant, envers et contre tout, les gens sont debout : les hommes au milieu de ce qui reste de leur habitation, ramassant ci et là un morceau de tôles, de bois, essayant de raccommoder, de couvrir les brèches afin de s’abriter de la pluie et du soleil ; les femmes faisant sécher les linges, les matelas et autres vêtements, au soleil, les habits ayant remplacés les feuilles sur les arbres couchés sur le talus ou obstruant en partie la route…

LIRE AUSSI :  
Haïti : Comment l'aide humanitaire canadienne est déployée     


Ayant été informées que l’eau potable manquait cruellement, nous sommes parties dans 2 voitures afin d’apporter le plus que possible de bouteilles d’eau et autres produits de première nécessité. Le Centre de traitement d’eau Alaska a généreusement offert 25 caisses aux sœurs lorsqu’elles sont allées pour en acheter ainsi que des sachets de jus.

Une fois au portail de l’école Notre-Dame de Lourdes (où ce qu’il en reste car le vent a sorti la porte en fer forgé de ses gonds), point n’est besoin de vous décrire notre soulagement quand petit à petit, au bruit des voitures,  les sœurs sont sorties sur le seuil pour nous accueillir, toutes VIVANTES ! toutes DEBOUT ! Je vous fais grâce de la description des lieux mais comment ne pas souligner la disparition de notre pistachier des Indes, arbre centenaire. A part la résidence des sœurs (vitres brisées et portes arrachées), tous les autres bâtiments ont subi sévèrement les assauts du vent et de la pluie même si les murs sont debout.

LIRE AUSSI :
La solidarité « made in Haïti » s’organise après le cyclone 

Après les salutations et les premiers échanges, nous nous sommes rendues à la Source, à la communauté du pré-noviciat où nous avons trouvé nos trois sœurs revenues depuis peu (elles avaient pris refuge à la communauté de Notre-Dame de Lourdes pendant le passage de l’ouragan) et s’activant à faire le constat des dégâts et nettoyant encore. Mais nous ne nous y sommes pas attardées car étant toujours sans aucune nouvelle de nos trois sœurs de Moron, nous tenions à nous y rendre le jour même. Ce qui fut fait. 

L’accès à Moron est plutôt difficile, malaisé. Entre les troncs des arbres en travers du chemin et la falaise (de quoi avoir le vertige), les passages sont plutôt étroits et risqués (un camion en a fait la malencontreuse expérience car ayant basculé dans le vide, nous le découvrons sur le chemin du retour dans le lit de la rivière ! Fort heureusement, pas de morts ou de blessés graves !) Tantôt, les gens guident nos chauffeurs, tantôt nous descendons pour vérifier la possibilité de nous aventurer plus loin. Mais je pense que le désir de voir nos sœurs nous aurait fait pousser des ailes s’il avait fallu.

Leur surprise et leur joie de nous voir fut notre plus belle récompense. Plusieurs Filles de la Sagesse étant originaires de Moron, nous avons tenté de visiter les familles les plus proches afin de pouvoir les informer à notre retour. Partout le même constat affligeant : plantations détruites, maisons effondrées ou toits partis en fumée. Un village à plus de 95% (sans risque d’exagérer) endommagé, détruit. La réalité est dure, très dure… Pas d’eau potable, pas d’électricité… la menace du choléra se faisant en plus sentir… Hélas ! Moron n’est pas un cas isolé, loin de là. C’est la situation de bien de villages.

LIRE AUSSI     
Pour Counoubois et les autres localités oubliées

Nous reprenons la route, vers cinq heures avant que la nuit ne tombe. Reste Counoubois où se trouve Sr Marie Edwidge, mais là pas moyen de nous y rendre ; tout le monde est formel : la zone est inaccessible, la rivière  étant en crue. Il nous faudra attendre le matin du 9 pour avoir de ses nouvelles car elle réussit à rejoindre au téléphone Sr Marie Thérèse. Elle va bien, mais plus de toit, elle s’est mise à l’abri, elle a de quoi se nourrir et de l’eau potable. Elle fait face ! Elles tiennent le coup !  

Et voilà ! Nos sœurs sont en vie ! Dieu soit loué ! Les dégâts sont considérables, certes mais n’est-ce pas l’occasion de dire comme notre Père de Montfort : « Nous avons un Père dans les cieux et il est immanquable » ? Non pas optimisme béat mais assurance qu’au cœur de notre épreuve, le Seigneur est là et n’abandonne pas ses enfants, son peuple une fois de plus, meurtri. Il nous le montre concrètement à travers votre sollicitude et celles de tant de personnes dans le pays et ailleurs. Que son Saint Nom soit béni ! 
 

Sr Nadige Jean Charles, fdls                           FAIRE UN DON 

LIRE AUSSI : Voici une liste des pays qui ont apporté de l'aide à Haïti après l’ouragan Matthew

 

AU SANCTUAIRE MARIE-REINE DES COEURS...

UN DIMANCHE VIBRANT DE RECONNAISANCE ET DE JOIE

Carmelle Dugas  fdls

Au Sanctuaire Marie-Reine des Cœurs à Montréal, en ce dimanche 5 juin 2016, s’est déroulée une magnifique célébration, en l’honneur du 316e anniversaire d’ordination sacerdotale du Père de Montfort. À l’extérieur, la pluie battait son plein, déversant une eau bienfaisante sur nos parterres fleuris. À l’intérieur, une toute autre pluie nous baignait, celle de la joie profonde émanant d'une fête radieuse. La Chorale Haïtienne «Fraternité et Harmonie» a rehaussé ce rassemblement par la qualité et la variété de ses chants,  de même que la présence chaleureuse de nombreux haïtiens,  habitués du Sanctuaire.

Le célébrant principal de l’Eucharistie était le Père Jean Jacques Saint Louis smm, haïtien, supérieur provincial des Missionnaires montfortains en Haïti.  Un homme d’une belle simplicité qui a détendu l’assemblée par des anecdotes appropriées illustrant le message de l’Évangile.  Durant cette messe, au nom de tous les confrères et consœurs du Canada, trois représentants des Congrégations montfortaines:  Pères montfortains,  Frères de St-Gabriel et  Filles de la Sagesse ont reçu des remerciements chaleureux, accompagnés d’un cadeau souvenir. Le peuple haïtien disait ainsi sa reconnaissance pour l’aide qui lui a été  apportée, de diverses façons, tout au long des années. Beau geste apprécié !

On le sait, la communauté haïtienne a une façon spéciale de célébrer. La chorale s’est exécutée d’une façon entraînante, accompagnée d’instruments de musique qui vibraient à la cadence joyeuse de la voix des choristes.  La danse aussi faisait partie du tout. Garçons et filles se sont exécutés allègrement en différents temps. C’était ravissant !

Sitôt la célébration, la Famille montfortaine s'est retrouvée avec ses hôtes,  dans une grande salle du Sanctuaire, pour un goûter substantiel. Durant ce temps, de bons souvenirs d'Haïti étaient rappelés à notre mémoire, grâce à un montage de photos qui défilait sous nos yeux.

Ce fut une splendide journée d’action de grâce qui a montré, encore une fois, le rayonnement du Père de Montfort et j’ose dire, de notre Mère Marie-Louise de Jésus, grâce à ses Filles !

Ann rele viv Bondye ! Rendons gloire à Dieu !

PÈLERINAGE VERS LE SANCTUAIRE DU SACRÉ-COEUR...

Pèlerinage vers le Sanctuaire du Sacré-Cœur, Montréal

A la suite de l’initiative de Sœur Madeleine Coutu, sp, supérieure de la Communauté Providence et de deux autres collaboratrices, le 16 mai 2016, cent vingt-sept sœurs de diverses congrégations habitant à  la Maison mère, répondent à l’invitation d’un pèlerinage au Sanctuaire du Sacré-Cœur et de Padre Pio. Cette activité permet à chacune de passer la Porte de la Miséricorde à l’occasion de l’année du Jubilé, selon le désir du Pape François. Dès midi, trois autobus et deux automobiles sont à la Maison mère et chaque religieuse se dirige vers la place qui lui a été octroyée.

Malgré la température et le vilain vent, la plupart des religieuses sont au rendez-vous. Le Père Jacques Bélanger, ofm, capucin, reçoit les «pèlerines » et leur souhaite la bienvenue. Chacune traverse la Porte de la Miséricorde soit en fauteuil roulant ou motorisé, avec une marchette ou à pied pour accomplir la démarche proposée. Pendant une heure de prière personnelle, chacune s’attarde à la phrase suivante : « J’ai besoin de toi pour ÊTRE MISÉRICORDE ».Se déroule ensuite la Célébration eucharistique présidée par le Père Bélanger.

Après ces moments intenses de rencontre avec le Seigneur, le groupe reprend le chemin du retour remplies de joie et de gratitude.
 

L'Équipe du Web

ÉCRITS DE CONGRÉGATION

LES NÔTRES     Numéro 205  Flip-Album       
LES NÔTRES     Numéro 203  Flip-Album
LES NÔTRES     Numéro 207  Flip-Album

LES NÔTRES     Numéro 208  Flip-Album
LES NÔTRES     Numéro 209  Flip-Album

BULLETIN - Numéro 43   Flip-Album
BULLETIN - Numéro 42   Flip-Album

BULLETIN - Numéro 41   Flip-Album
BULLETIN - Numéro 40   Flip-Album
BULLETIN - Numéro 39   Flip-Album

La Maison Marie-Louise : solidarité interculturelle

un texte de Sr Claudette Lapalme, FdlS
Yves Lévesque, bénévole
affiché en 2005

La Maison Marie-Louise est née du désir des Filles de la Sagesse d’établir une solidarité vécue très concrètement auprès de la population francophone de Vanier et plus particulièrement de toute personne désireuse de prendre sa vie en main.

ENSEMBLE, NOUS POUVONS FAIRE LA DIFFÉRENCE »»»
ALBUM-PHOTOS DU 10E ANNIVERSAIRE »»»
À LA DOUCE MÉMOIRE DE...»»»

Toutefois, à l’instar de la riche mosaïque culturelle du Canada qui s’élabore sous nos yeux, la Maison est devenue progressivement une grande famille inter culturelle (rapprochant des ressortissants de plus d’une quinzaine de pays) trouvant son unité dans l’épanouissement des diversités multiples qui la composent.
Car il est toujours possible d’y nouer des affections privilégiées; d’y établir et de bénéficier de relations de don et de partage inconditionnels, d’y développer une sagesse du savoir-être ensemble et pour l’autre.

La Maison, qui compte sur les services de près d’une trentaine de bénévoles (incluant quatre filles de la Sagesse), dispense un large éventail d’activités et de services comprenant :

  1. l’apprentissage de la couture, du tricot et de la peinture, la garde d’enfants;
  2. la conversation anglaise et française;
  3. la collecte, la re-programmation et la distribution d’ordinateurs auprès de familles;
  4. la prestation d’informations sur d’autres services communautaires;
  5. l’apprentissage de rudiments de base en informatique et internet;
  6. le soutien à l’intégration sociale ...

Ces activités relativement continues sont ponctuées d’événements spéciaux :

  • bazar annuel,
  • journée internationale de la femme,
  • fête de Noël et autres fêtes profanes
    ou religieuses et d’anniversaires.

À ce programme s’ajoutent également d’autres activités qui se déroulent en partenariat avec divers organismes communautaires.

Afin de réaliser sa Mission, Maison Marie-Louise poursuit les objectifs suivants...

  1. Accueillir à part entière les personnes, familles et enfants que la vie marginalise et/ou isole.
  2. Faciliter l’accès à l’information et aux ressources disponibles dans la communauté.
  3. Favoriser la croissance des personnes en leur faisant découvrir et partager leurs talents et leurs valeurs.
  4. Planifier les activités en fonction des besoins de la clientèle et des ressources disponibles.
  5. Promouvoir et faciliter l’intégration de ces personnes dans le milieu communautaire.
  6. Offrir un lieu de rencontre afin de briser l’isolement et de développer un sens d’appartenance.
  7. Travailler en collaboration avec les organismes existants. 

    Toutes personnes désireuses de faire un don à l’œuvre
    peuvent le faire en envoyant celui-ci à l’adresse suivante :

    Maison Marie-Louise
    235, rue Ste-Anne
    Ottawa, Ontario
    K1L 7C3

    Un reçu pour fins d’impôts leur sera émis.

Le Foyer Montfort

" Ceux et celles que le monde délaissent doivent vous toucher le plus… "

Fondé en 1977, le Foyer Montfort compte déjà plus de 25 ans d’existence avec 2 résidences. Il abrite des personnes handicapées qui forment une grande famille chaleureuse où rivalisent de générosité résidantes, résidants et personnel de service.

C’est sur le modèle évangélique de l’Arche, fondée par Jean Vanier que se construit et se maintient la qualité de vie de ce foyer rayonnant d’amour gratuit, de douce et respectueuse patience.


Voici un témoignage touchant:

" Mes frères et mes sœurs handicapés, ces étranges messagers de l’invisible, sont mes merveilleux modèles pour la beauté du cœur, l’accueil des autres, le pardon, la tolérance… "

Cliquez ici pour visionner le projet Foi et Lumière 2001

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AU COEUR DE LA PAPOUASIE...
« VIRTUOSE » EN SAVOIR +
AMI-E-S DE LA SAGESSE, SECTEUR QUÉBEC
HAÏTI : CONSTATS HALLUCINANTS !
« L’AMOUR NOUS Y AVONS CRU !»
AU SANCTUAIRE MARIE-REINE DES COEURS...
PÈLERINAGE VERS LE SANCTUAIRE DU SACRÉ-COEUR...
1716 - 2016 300 ANS…POUR LA VIE
SAINT LAURENT SUR SEVRE
LE 1ER MAI À RELAIS SAGESSE
Le Blog de la Sagesse
Le Blog de la Sagesse
Les Ami(e)s de la Sagesse
Site des Ami(e)s de la Sagesse
Albums photos
ALBUM 300e MONTFORT
Liens externes
FDLS International
FDLS International FDLS International Développement et Paix
Centre Justice et Foi Église Verte Entraide Missionnaire Conférence Religieuse Canadienne

Newsletter

Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |