BRÊVES ET ACTUALITÉS

ÉVÈNEMENT EXCEPTIONNEL EN PAROISSE

 

Hélène Laverdure FdlS

En la mission Notre –Dame d’Afrique, autrefois la paroisse Saint Albert-le-Grand, a lieu en ce 20 mai, à 10 heures am, la célébration du centenaire d’une personne appréciée. Une quarantaine de personnes se sont rassemblées à l'occasion de ce grand événement. De diverses conditions et nationalités, toutes ces personnes unissent leurs talents et leur coeur pour célébrer le centième anniversaire de madame Irène Guertin. N'a-t-elle pas déployé toutes ses énergies au service de la paroisse pendant plus de 20 ans ? Couture, ménage, entretien du linge d’autel, accueil chez elle de prêtres, et de personnes dans le besoin, et d’autres activités ! Les Filles de la Sagesse ont fait partie de la paroisse St Albert Legrand et y ont rendu service. C'est à ce titre que l'auteure de cet écrit y était invitée.

 

Six prêtres ont concélébré dont les Abbés Yvon, François Breton, (pss), Proulx, Fournier, Ménard, Jean-Chrysostome (prêtre Curé actuel) de la Mission Africaine. Quelques personnes me parlent encore de Sr Gracia Tessier, Fille de la Sagesse !Après la célébration eucharistique, un vin d’honneur est offert à la sacristie, à toutes les personnes présentes. Plusieurs témoignages vibrant de reconnaissance sont exprimés.  

 

Nous pouvons nous réjouir de cet événement digne d’éloges ! Les nombreux organisateurs  ont su harmoniser leurs talents pour donner à la Célébration eucharistique, qui a duré deux heures, une valeur hautement appréciée. Sans doute que la Centenaire y a puisé abondamment, reconnaissance, joie et confiance!

 

Félicitations à Madame Irène Guertin !

CLIQUER SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

A LESSON OF GENUINE LOVE AND SIMPLICITY

Sr. Jennifer Cortez, DW

The Daughters of Wisdom of Blind River, on May 23, 2015,  went out to celebrate and support the residents and members of «Christian Horizons» who share their giftedness with the community at large. This organization based on a strong faith and trust in the Lord celebrated its 50th Jubilee in union with brothers and sisters all over the world. One of the main concerns of that organization consists in helping to restore the dignity and respect of every person with exceptional needs. For these persons, as part of our society, they claim identity and rights.

At the French Secondary School auditorium, that day,, each participant of the group, «Christian Horizons», shared its gifts. To the astonishment of all the people who knew her, Sr. Diane Thibodeau, fdls, shared her gift and passion in dancing. She tap-danced for them ! The surprise gave joy to everyone, not only the children or people she works with, but also to the whole community of Blind River.

Witnessing the simplicity and transparency of each individual reminded me of the first group formed by Montfort, my Founder, at the hospital of Poitiers in France. There, Marie-Louise of Jesus deepened her love for Jesus Wisdom and for wounded humanity. Was it not the starting point of the vision and mission of our Congregation ? Our mission started to grow and flourish as we continue to tend to the needs of our brothers and sisters who are marginalized. To me, these persons remain truly an example of genuine love and teachers of simplicity and pureness of heart.

The celebration of the day was a real success as everyone enjoyed the company of each other. At the end, a sharing was organized to allow residents and all who performed, visitors included,  to know one another.

WHO IS JENNIFER ?   

C'EST LE MOIS DE MARIE-LOUISE


L'Équipe du Site Sagesse du Canada
 
Sans faire offense à Marie, Mère de Dieu, nous pourrions dire que le mois de mai est le mois de Marie-Louise Trichet ... Co-fondatrice des Filles de la Sagesse, Marie-Louise n'est-elle pas née un  7 mai, ici-bas, et le 16 mai, au ciel, parmi les saintes et les saints de Dieu ! C'est le mois de mai, c'est le mois de notre Bienheureuse ! Tous les jours de mai invitent à fêter ...
 
C'est ainsi, qu'en cette soirée du 17 mai 2015, une quarantaine d'Ami-e-s et Filles de la Sagesse se sont retrouvé-e-s à Relais Sagesse, Montréal, autour de Marie-Louise. 
 
À l'aide d'un «power-point», le premier temps de la soirée a été consacré à une réflexion dont le thème pourrait se résumer ainsi :
 
 «MARIE LOUISE HIER ET AUJOURD'HUI
 SON ENGAGEMENT APPELANT NOTRE ENGAGEMENT»

Marie-Louise, femme audacieuse, aimante et compatissante, s'est présentée parmi nous, au cours de cette rencontre. Elle  nous a  invité-e-s à réinventer pour aujourd'hui, des gestes qui disent l'amour immense de la Sagesse pour l'humanité.

La soirée s'est prolongée dans le partage d'agapes délicieuses et de joies, non moins délicieuses, de se retrouver comme Famille de Marie-Louise, en ce beau mois de mai !

BLIND RIVER, ONTARIO

ÉCHANGE INTERNATIONAL ...
UNE EXPÉRIENCE INTERCULTURELLE
Monique Potvin, fdls

Encore cette année, quel privilège ce fut pour nous d’accueillir des  jeunes filles dans le cadre du club Rotary* qui commandite et accueille à chaque deux ou trois ans des jeunes du secondaire.

Au 46 Lawton, Blind River, Ontario,  ce fut un plaisir pour la communauté des Filles  de la Sagesse, de recevoir deux jeunes filles. Johanne Klakegg, norvégienne, qui vit actuellement l'expérience d’un an de résidence au Sault Ste Marie, Ontario. Puis, Lauren Ravencraft, du Michigan, qui  se prépare à partir au mois d’août prochain, pour la Suède.  CLIQUER SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

S.  Bernadette Paquette, fdls, a aussi hébergé au 45 Woodward,   quatre jeunes filles dont voici les noms et origines : Rebecca Baros,  brésilienne, qui  part au Michigan pour un an, Gionnana Candela, américaine, qui se prépare à aller au Brésil, Amy Green , américaine, qui partira pour le Brésil, Coda Mix, américaine, qui n’a pas encore d’assignation précise.

Les jeunes filles sont arrivées jeudi soir, le 5 février 2015,  vers les 21h, et sont reparties le dimanche  matin, 8 février, à 8h. Nous avons eu la chance  de les connaître un peu surtout  pendant les repas où elles nous ont  présenté brièvement leur  culture propre, leurs familles respectives,  leurs intérêts. Repas fort animés et agréables !

La communauté a été heureuse aussi de participer à un repas offert aux jeunes accueilli-e-s dans les différentes familles. Ce repas était servi au centre communautaire de Blind River. Pendant ce temps nous avons entendu les quarante jeunes (visiteurs) venant d’environ vingt pays différents se présenter dans leur propre langue. Nous avons pu sentir leur enthousiasme à vivre une telle expérience. Le temps étant court, nous sommes un peu « demeurées sur notre faim» !!

Pour les jeunes visiteurs/visiteuses, le temps entre les repas était consacré à des rencontres entre eux pour «apprendre» un peu la nouvelle langue dont ils/elles auront besoin dans le pays-hôte qui les attend. Ils ont aussi visité Blind River : musée,  écoles, etc...  Une soirée les a aussi réuni-e-s pour  jouer au curling et danser!

Ce  fut une autre expérience interculturelle enrichissante pour nous toutes, hôtes et visiteurs/visiteuses! Nos meilleurs voeux à tous ces jeunes qui ont soif d'élargir leurs horizons et de s'enrichir au contact de nouvelles cultures.

Pour la communauté de Blind River

GÉDÉON OUIMET, ÉCOLE DE VIE !

TÉMOIGNAGE DE SR MARGUERITE MALCHELOSSE, FDLS

Que de souvenirs a réveillé ce l6 octobre 2014 ! Quand j’ai vu l’invitation à fêter les 100 ans de Gédéon-Ouimet, je me suis retrouvée 75 années en arrière quand j’ai franchi pour la première fois, les portes de l’école à 6 ans. Petite écolière plutôt timide et désireuse d’apprendre. La vie de l’école m’a fait parcourir tout un chemin.

Je réalise que Gédéon Ouimet a été une école de vie.   
 ALBUM PHOTOS
On parle beaucoup aujourd’hui de la formation intégrale de la personne. À l’époque, on n’entendait pas cette expression, mais avec du recul, je constate qu'à Gédéon-Ouimet, tous les aspects de la vie étaient importants. Les matières académiques étaient assurées et on passait les examens de la commission scolaire (examens du mardi) et ceux de Québec avec succès. Mais il y avait beaucoup plus que cela.
Mlle Lefebvre, (disciple de Mlle Cécile Grenier, responsable pour la gymnastique féminine à C.E.C.M.), titulaire d’une 4e année, avait à son horaire les cours d’éducation physique pour toutes les élèves de la 4e à la 9e année : gymnastique rythmique avec musique, danses de folklore... En fin d’année, nous en faisions une démonstration devant les élèves et les parents. Les récréations étaient actives : sports, folklore... chaque classe avait son terrain.

Tout événement devenait un fête
Tout événement était occasion de fêter : Halloween, mardi gras etc.... Nous étions alors invitées à nous costumer avec goût. On faisait la parade (dans cette salle où nous nous trouvons présentement) devant un jury, et il y avait des gagnantes. Puis s'en suivaient le souper à l’école, des danses et des chants...

En 1942, pour les 300 ans de fondation de Montréal, l'École Gédéon Ouimet avait préparé toute une journée de célébration. Chaque classe présentait un petit spectacle. Je me souviens que notre classe (3e année) avait chanté et mimé  «La feuille d’érable» de l’abbé Gadbois.

Plusieurs départs missionnaires ont été soulignés Entre autres celui de Sr Marie-Gaston et de Sr Claire-Marie qui se préparaient à partir pour le Congo. C'était pour nous le lien qui se créait avec la Congrégation des Filles de la Sagesse et une ouverture au monde.

Pour Noël, on nous préparait à présenter des vœux à nos parents : nous dessinions une carte et apprenions soit un chant ou un texte approprié que nous pouvions exécuter dans les rencontres de famille.

Éducation religieuse
Personne n'en sera étonné : l'éducation religieuse prenait une place spéciale. La Croisade eucharistique, jusqu’en 6e année, proposait rencontres de réflexion, de prière et même, à l’occasion, un samedi de ressourcement. À partir de la 7e année, c’était la JEC (Jeunesse Étudiante Catholique) qui prenait le relais.  Pour le 10e anniversaire de la JEC, j’étais en 6e année. Nous avons participé au Congrès : défilé dans les rues de Montréal avec des élèves de partout, en chantant : «Ami-e chante à voix pleine... nos bras forment la chaîne qui rassemble l’univers !»  Puis ce fut le grand rassemblement au Stadium sur l’emplacement actuel de la polyvalente Pierre Dupuis.

Nous avions déjà à cette époque une Vie étudiante. Je pense, d'ailleurs, que c’était le titre du journal de la JEC. Les chants exprimaient les valeurs humaines, chrétiennes, un idéal, une joie de vivre...

On offrait une formation à la VIE !   Lire la suite   
 ALBUM PHOTOS

La Maison Marie-Louise : solidarité interculturelle

un texte de Sr Claudette Lapalme, FdlS
Yves Lévesque, bénévole
affiché en 2005

La Maison Marie-Louise est née du désir des Filles de la Sagesse d’établir une solidarité vécue très concrètement auprès de la population francophone de Vanier et plus particulièrement de toute personne désireuse de prendre sa vie en main.

ENSEMBLE, NOUS POUVONS FAIRE LA DIFFÉRENCE »»»
ALBUM-PHOTOS DU 10E ANNIVERSAIRE »»»
À LA DOUCE MÉMOIRE DE...»»»

Toutefois, à l’instar de la riche mosaïque culturelle du Canada qui s’élabore sous nos yeux, la Maison est devenue progressivement une grande famille inter culturelle (rapprochant des ressortissants de plus d’une quinzaine de pays) trouvant son unité dans l’épanouissement des diversités multiples qui la composent.
Car il est toujours possible d’y nouer des affections privilégiées; d’y établir et de bénéficier de relations de don et de partage inconditionnels, d’y développer une sagesse du savoir-être ensemble et pour l’autre.

La Maison, qui compte sur les services de près d’une trentaine de bénévoles (incluant quatre filles de la Sagesse), dispense un large éventail d’activités et de services comprenant :

  1. l’apprentissage de la couture, du tricot et de la peinture, la garde d’enfants;
  2. la conversation anglaise et française;
  3. la collecte, la re-programmation et la distribution d’ordinateurs auprès de familles;
  4. la prestation d’informations sur d’autres services communautaires;
  5. l’apprentissage de rudiments de base en informatique et internet;
  6. le soutien à l’intégration sociale ...

Ces activités relativement continues sont ponctuées d’événements spéciaux :

  • bazar annuel,
  • journée internationale de la femme,
  • fête de Noël et autres fêtes profanes
    ou religieuses et d’anniversaires.

À ce programme s’ajoutent également d’autres activités qui se déroulent en partenariat avec divers organismes communautaires.

Afin de réaliser sa Mission, Maison Marie-Louise poursuit les objectifs suivants...

  1. Accueillir à part entière les personnes, familles et enfants que la vie marginalise et/ou isole.
  2. Faciliter l’accès à l’information et aux ressources disponibles dans la communauté.
  3. Favoriser la croissance des personnes en leur faisant découvrir et partager leurs talents et leurs valeurs.
  4. Planifier les activités en fonction des besoins de la clientèle et des ressources disponibles.
  5. Promouvoir et faciliter l’intégration de ces personnes dans le milieu communautaire.
  6. Offrir un lieu de rencontre afin de briser l’isolement et de développer un sens d’appartenance.
  7. Travailler en collaboration avec les organismes existants. 

    Toutes personnes désireuses de faire un don à l’œuvre
    peuvent le faire en envoyant celui-ci à l’adresse suivante :

    Maison Marie-Louise
    235, rue Ste-Anne
    Ottawa, Ontario
    K1L 7C3

    Un reçu pour fins d’impôts leur sera émis.

Le Foyer Montfort

" Ceux et celles que le monde délaissent doivent vous toucher le plus… "

Fondé en 1977, le Foyer Montfort compte déjà plus de 25 ans d’existence avec 2 résidences. Il abrite des personnes handicapées qui forment une grande famille chaleureuse où rivalisent de générosité résidantes, résidants et personnel de service.

C’est sur le modèle évangélique de l’Arche, fondée par Jean Vanier que se construit et se maintient la qualité de vie de ce foyer rayonnant d’amour gratuit, de douce et respectueuse patience.


Voici un témoignage touchant:

" Mes frères et mes sœurs handicapés, ces étranges messagers de l’invisible, sont mes merveilleux modèles pour la beauté du cœur, l’accueil des autres, le pardon, la tolérance… "

Cliquez ici pour visionner le projet Foi et Lumière 2001

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
ÉVÈNEMENT EXCEPTIONNEL EN PAROISSE
A LESSON OF GENUINE LOVE AND SIMPLICITY
C'EST LE MOIS DE MARIE-LOUISE
UN TEMPS DE RECUEILLEMENT
BLIND RIVER, ONTARIO
GÉDÉON OUIMET, ÉCOLE DE VIE !
CENTRE D'ALPHABÉTISATION SAINTE-ANNE
MAISON ACCUEIL SAGESSE
PAPOUASIE NOUVELLE-GUINÉE
EXPOSITION D'ARTISANAT 2014
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |