Sagesse Canada Accueil Contact L'Institution du Sacré-Coeur Haïti Toutes les Vidéos Le Blog de la Sagesse Les Filles de la Sagesse du Canada Les Ami(e)s Cartes Express
EN DIASPORA

DES MIRACLES EN PAPOUASIE NOUVELLE GUINÉE

Par Pierrette Gagnon,fdls
affiché le 6 janvier 2009 

L’opération des cataractes est un fait banal au Canada … On ne peut en dire autant en Papouasie, Nouvelle Guinée ! Pour ces gens, le chirurgien fait des miracles leur permettant réellement de revivre. Voici un fait fort touchant raconté par Pierrette Gagnon, Fille de la Sagesse, qui a  maintenant quarante (40) ans de vie missionnaire dans ce pays.

.... Mais, qui est  Pierrette ? cliquez ici pour en savoir davantage

Mme Atope et son époux Sinaï sont devenus graduellement aveugles depuis plus 4 ans. Ils demeurent dans le village de Sisimakam, à 102 kilomètres de Kiunga, en Papouasie, Nouvelle Guinée.

Durant une visite de l'équipe de Callan de Ningerum, les deux furent diagnostiqués avec cataractes bilatérales. Ils furent donc invités à se rendre à Kiunga pour une opération durant la visite du Dr Jacques Darman, ophtalmologiste travaillant pour nos centres Callan dans tout le pays. Le moment venu, un message radiophonique fut envoyé à tous ceux qui étaient sur la liste en vue d’une opération pour cataractes -- plus de 300 patients.

Mary, 16 ans, la petite fille du couple Atope/Sinai, sans doute un peu fatiguée d'avoir à pourvoir aux besoins de ses grands parents, décida d'entreprendre le voyage avec ses deux aveugles pour venir à Kiunga. C'était toute un aventure car elle ne connaissait personne à Kiunga, c'était son premier voyage dans la 'grande ville', en transport public, sans savoir où ils allaient rester, sans argent ni nourriture, mais elle a pris le risque!

Mme Atope fut opérée du premier œil dès le matin et tout s'est bien passé. Puis vint le tour de Sinai. Après la préparation nécessaire, on le met sur la table d'opération et tout semble bien aller, mais voilà que ne comprenant d'autres langages que son dialecte de tribu, Sinai est pris d'une crise de panique, il devient très agité, saute en bas de la table refusant l'opération. Nous le ramenons à son lit d'hôpital ou sa femme et sa petite fille lui explique encore de quoi il s'agit. Le lendemain, ô miracle, Atope voit très bien de son oeil droit ; elle convainc donc son époux de se présenter à nouveau. Cette fois, le chirurgien permet à sa petite fille de l'accompagner dans la salle d'opération et de lui tenir la main en lui expliquant ce qui se passe. Pour le rassurer.

L'opération se déroule à merveille. Sinai est calme et confiant. Le lendemain, les deux pouvait voir d'un œil, mais ça ne suffisait pas. Ils décidèrent de se faire opérer du 2e œil.

Mme Atope et son époux Sinaï

La joie de se regarder...s'admirer...


Quelle joie ce fut après ces trois jours de pouvoir se regarder, s'admirer l'un l'autre, ils ne s'en lassaient pas ! Ils repartirent vers leur village sans bâton, émerveillés de tout ce qu'ils revoyaient enfin et faisant déjà des plans pour retourner travailler dans leur jardin, enfin capable de suffire à leurs propres besoins sans l'aide de personne. Mary rayonnait de joie, et se permit un bon tour de ville seule, enfin libérée d'une tâche qui visiblement l'accablait.

Nous avons été témoins de près de 300 histoires semblables, durant ces chirurgies à Kiunga et à Daru, Des gens heureux et en admiration devant le miracle qu'ils ont vécu.

Comme c'est beau de pouvoir rendre la vue aux aveugles !

Pierrette Gagnon  fdls

Télécharger le PDF...
Tags :  miracles  papouasie   

fin article (T9) - 2422 affichages depuis le 6 Jan 2009

Outils Accueil Contact Haut Imprimer


AUTRES ARTICLES RÉCENTS POUR «EN DIASPORA»

DANS L’EAU SANS SE MOUILLER !

UN ÉCHO DE LA DÉLÉGATION DES PHILIPPINES

Archives (cliquer sur le signe + de l'année dont vous voulez consulter les archives)
 Archives de 2011  : 7 articles
 Archives de 2010  : 5 articles
 Archives de 2009  : 7 articles
 Archives de 2008  : 20 articles
 Archives de 2007  : 7 articles
 Archives de 2006  : 2 articles