Sagesse Canada Accueil Contact L'Institution du Sacré-Coeur Haïti Toutes les Vidéos Le Blog de la Sagesse Les Filles de la Sagesse du Canada Les Ami(e)s Cartes Express
REPORTAGES

Découverte de L’Ile de Montréal …

...par une Haïtienne.

Grâce à l’offre du Père Lionel Des Groseilliers, montfortain, j’ai découvert  l’Ile de Montréal ce 6 septembre 2010. Une randonnée en voiture m’a permis d’admirer l’Ile dans ses divers aspects panoramiques. Je reste stupéfaite devant le majestueux Fleuve Saint-Laurent, les nombreuses étendues d’eau et espaces verts. L’île de Montréal offre de saisissants paysages qui me plongent dans la contemplation. Cette Ile doit être la fierté des Canadiens!

A partir du Parc Bellerive, ma première découverte fut  le Fleuve Saint-Laurent. Il m’a paru presque aussi immense qu’une mer. A la seule différence qu’il est long comme un chemin; cela m’aide à comprendre les Amérindiens qui l’appelaient ‘’le Chemin qui marche». Ce Fleuve, entouré de parcs et de plages, facilite la pêche, la baignade et la croisière. Je pouvais suivre des yeux ses vagues, bleues comme le ciel,  à chaque passage de bateaux. Vers la gauche, pointe un imposant port avec plusieurs bateaux accostés. Le Saint-Laurent, un des vingt-cinq plus grands fleuves du monde, est reconnu pour la force de son eau. J’apprends que jadis ce Fleuve n’était navigable que jusqu’à Montréal, la ville. Aujourd’hui il permet d’atteindre les États-Unis. L’Ile de Montréal, appelée autrefois Hochelaga, est l’une des quatre îles baignées par l’immense fleuve.

Animation.
photos par Marie Chantal, fdls

Ma deuxième découverte  est que l’Ile de Montréal est remplie d’étendues d’eaux autres que le Fleuve. On y trouve de multiples  lacs et rivières, d’où son nom «L’Ile Bleue». J’ai pu me baigner, avec  les yeux, dans la Rivière des Prairies qui sépare l’Ile de Montréal de l’Ile Jésus. C’est avec joie que j’ai visité aussi l’Ile Saint-Jean et l’Ile-des-Moulins. Je suis étonnée d’apprendre que l’Ile de Montréal est la plus grande parmi les deux cent trente quatre îles du même archipel, l’Archipel d’Hochelaga. Cela m’a surprise aussi de ne voir personne faire de la lessive ou se baigner dans les différentes étendues d’eau… sauf quelques oiseaux et pêcheurs. Regard d’Haïtienne!

Une troisième découverte. L’Ile de Montréal est autant une île verte qu’une île bleue. Les parcs, les squares et les places pullulent sur la Mère des îles. L’île de Montréal est un réseau de dix-sept grands parcs. J’ai pu voir et visiter plusieurs d’entre eux dont le Parc-du-Mont-Royal, la Promenade-Bellerive  et le Parc-Nature-de-la-Visitation.  Extasiée devant la grandeur de celui-ci, à un moment donné j’ai cru me trouver sur une presqu’île. Ces ilots de verdure offrent vraiment un vaste choix de randonnées pédestres. Nombre de personnes viennent  visiter, faire du sport, travailler et pique-niquer, se détendre et prier.

Avec Père Lionel Des Groseillers, originaire du Montréal, j’allais de découvertes en découvertes. L’Ile de Montréal jouit d’un rayonnement international  exceptionnel. Ceci ne l’empêche pas pour autant d’être toujours en développement. En fait, «rien n’est vrai que le beau» (Boileau). Devise adoptée par la Société historique de Montréal. Cette Ile «sans mer» sera toujours à redécouvrir.

 S. Marie-Chantal CHARLES, fdls 
 Voir  : Notice biographique

Tags :  montréal   

fin article (T19) - 1696 affichages depuis le 22 Sep 2010

Outils Accueil Contact Haut Imprimer


AUTRES ARTICLES RÉCENTS POUR «REPORTAGES»

COMME UN VIVANT, MON ARBRE M’A DIT …

Jour de reconnaissance à la Sagesse - Salaberry

Aurevoir Chère Monique

À la cabane à sucre avec Josiane !

Vacances à Field-suite

À Field, dans la province d’Ontario...

Archives (cliquer sur le signe + de l'année dont vous voulez consulter les archives)
 Archives de 2011  : 8 articles
 Archives de 2010  : 13 articles
 Archives de 2009  : 11 articles
 Archives de 2008  : 6 articles
 Archives de 2007  : 16 articles
 Archives de 2006  : 6 articles