Sagesse Canada Accueil Contact L'Institution du Sacré-Coeur Haïti Toutes les Vidéos Le Blog de la Sagesse Les Filles de la Sagesse du Canada Les Ami(e)s Cartes Express
A VOUS LA PAROLE

... et quant à Soeur Suzanne !

img


LES RETROUVAILLES
Marie-Thérèse Lalanne

... Quant à sœur Suzanne :

- Quand je pense que Marie-Thérèse était si mince !
- À 15 ans, sœur Suzanne, c'est très facile de garder la ligne. Cinquante ans après, les lignes sont plutôt.... brisées, si on peut dire..., courbes et accidentées.

C'est qu'à la fin du spectacle, toute la flotte s'est abattue sur sœur Madeleine Suzanne, notre professeur titulaire de la quatrième secondaire. Encore un peu et on la portait en triomphe ! Elle est chaleureuse, affectueuse comme toujours et restée attachée à ses nombreuses élèves : elle n'a oublié ni les noms ni les visages. Quelle mémoire ! Quelle vitalité ! Elle se souvient même des «briques».

Les briques de la chapelle

C'est toute une histoire, les «briques» avec lesquelles la chapelle de Saint-Louis-Marie de Montfort a été construite. Autant que je me rappelle, les trois artisans de cette chapelle, la bonne mère Anne-Marie (la directrice), sœur Louis (professeur de dessin, peinture et décoration, certainement une diplômée des Beaux Arts) et Bernard (un excellent menuisier), qui venaient tous trois de France, ont dû être essoufflés économiquement à un moment donné de la construction. Ils ont conçu l'idée merveilleuse de se faire aider par les élèves. Nous sommes devenues participantes à la construction en achetant des «briques»…

Chaque «brique» coûtait 10 centimes de gourde. J'avais 7 à 8 ans. À l’époque, c’était une somme importante. Avec 10 centimes, on pouvait acheter au choix : un frutibar, 2 titos, 2 tablettes pistache, 2 frescos collés ou 10 gingembrettes. C'est ce que nous achetions pour le goûter, à la boutique qui se trouvait... tenez-vous bien, sur le trottoir, derrière le mur de l'école, à travers les barreaux de la grande barrière qui restait fermée toute la journée... Acheteur et vendeur ne se voyaient même pas... La confiance régnait.

Donc les mamans donnaient 10 centimes chaque matin pour le goûter de 9h30 et de 15 heures. Mais avant 9 heures, on nous passait la boîte en carton. «Qui veut être généreuse et offrir l'argent de son goûter pour acheter une brique pour notre chapelle?»  Alors, adieu tito, adieu gingembrettes ! Noblesse oblige, il faut terminer notre chapelle. Chaque matin, régulièrement, pendant des mois, le geste héroïque est posé, les 10 centimes sont versés dans la petite boîte !

Je me suis toujours sentie chez moi dans cette chapelle. Quand on est actionnaire d'un immeuble, payé sou après sou...  J'étais fière de ma chapelle, de la bâtisse qui me paraissait immense, le crucifix au fond, qui arrivait au ciel, la boiserie, d'une grande finesse, en acajou 3 tons, pareil à l'encadrement des gravures du Chemin de la Croix, le maitre autel, les bougeoirs, la Sainte-Table... Je les vois encore. Tout a été exécuté par Bernard, constamment à son établi.

Nous ne remercierons jamais assez ces femmes venues d'ailleurs, de France, du Québec, en mission, par générosité et pour l'amour de Dieu et de nous. Elles nous ont inculqué des valeurs certaines : dès le plus jeune âge, cet oubli de soi, pour aider notre communauté, notre prochain, par amour. Des valeurs qui demeurent.

Marie-Thérèse Lalanne

Extrait de l’article : 25 000 dollars à l’Institution du Sacré-Coeur en Haïti !



Télécharger le PDF...
Tags :  haiti   

fin article (T1) - 1861 affichages depuis le 10 May 2011

Outils Accueil Contact Haut Imprimer


AUTRES ARTICLES RÉCENTS POUR «A VOUS LA PAROLE»

Communauté paroissiale de Spanish, Ontario

À LA DÉCOUVERTE DE SEPT-ÎLES

Jubilé d'Or de trois femmes remarquables !

JUBILÉS D’OR - HOMÉLIE par Guy St-Onge, s.g., prêtre

60e de L'HÔPITAL MONTFORT

Nos pionnières à l’honneur !

À la douce mémoire de ma très grande amie...

LE PLUS BEAU CADEAU

SOS POUR DE LA LAINE …

Dimanche de la Beauté le 26 janvier 2014

Courte célébration à l’occasion de Noël 2013

PRÉSENTATION DE CÉLINE ST-PIERRE fdls

INVITATION des AMI(E)S de la SAGESSE

Un adieu chaleureux à Soeur Rita...

«Le voile ne fait pas le religieux»

Concernant la Charte des valeurs...

CHOC DE LA SOUFFRANCE : MOTEUR DE CROISSANCE ?

Témoignage de Gisèle Lanthier

Témoignage des Filles de la Sagesse par Sr Bénigna Lord

CANTIQUE PATRIOTIQUE

Profession de Jennifer Cortez

Reconnaissance: 20e anniversaire

La Prairie en Fête: 23 mai 1993

LA JOIE DE RACONTER SON HISTOIRE

Interculturalité au quotidien

Nouveau gouvernement Province de Maria Luisa

SR CARMELLE DUGAS FDLS EN ENTREVUE

Témoignage de Sr Alice Chartrand,
Fille de la Sagesse

Archives (cliquer sur le signe + de l'année dont vous voulez consulter les archives)
 Archives de 2013  : 1 articles
 Archives de 2012  : 30 articles
 Archives de 2011  : 33 articles
 Archives de 2010  : 32 articles
 Archives de 2009  : 19 articles
 Archives de 2008  : 24 articles
 Archives de 2007  : 26 articles
 Archives de 2006  : 18 articles