À la Villa Sagesse, St-Côme de Joliette-suite

Un moment précieux de partage
Maryse Lavallée

Un exemple parmi tant d’autres … Passionnée de musique, je propose un soir d’aller écouter un concert consacré à Beethoven à l’amphithéâtre de Joliette. Un groupe de quatre s’est vite formé. Nous en sommes revenues totalement enchantées.
Le lendemain, Sr Sylvie me demande s’il serait possible de faire une présentation au sujet de la musique. J’ai donc concocté une causerie. Par la suite, en moins d’une heure, cinq personnes munies d’un portable se sont regroupées et ont préparé un montage auditif vivant et unique sur Beethoven et son œuvre, la Pastorale.
Ainsi, à l’enseigne de la coopération et de l’esprit communautaire tout est devenu possible.
Et quel bonheur ce fut pour moi de partager avec toutes, cette passion de la musique qui m’habite !

À la Villa,  les petits soins,
c’est un thème en soi.

J’ai perçu, reçu  et donné moi-même  beaucoup de petits soins. C’est une sorte de «médicalmant» dont les effets secondaires  décuplent les bienfaits de la prescription. Et c’est chacune qui le prodigue. Cela se nomme les attentions qui se distribuent  en quantité  non mesurables mais si agréables au fil des jours. Les : «as-tu bien dormi», les : «voici ton repas Thérèse», les petits pots d’onguent laissés à la porte pour soulager  les piqûres, les arrosages de fleurs,  les «comment va ton dos», les : «veux-tu du thé», les : «viens t’asseoir», les : «bonne-nuit» etc. Autant des gestes qui nourrissent le cœur et s’assimilent  aisément. Autant de petits soins qui deviennent un grand soin !
C’est dans la joie, la simplicité, le partage  et l’ouverture que se passe la vie
communautaire à la Villa Sagesse.

Comment dire ma  gratitude ?

Comment rendre grâce après une si grande bouffée de bonheur et de chaleur. Dire merci bien entendu,  faire une chaleureuse accolade au départ, ca va de soi. Se rappeler  les petites et les grandes attentions,  tenter de les garder en soi comme un précieux trésor ! Mais oui ! J’ai choisi aussi comme façon d’exprimer ma gratitude de raconter par écrit la si belle expérience vécue pour en témoigner tangiblement, car, comme on dit, les écrits restent.  (le PDF ci-joint en prend soin plus longuement !)
Merci à la communauté de m’avoir accueillie, merci aux Filles de la Sagesse que j’ai connues  là-bas,  merci Sr Sylvie, Sr Claudette  de m’avoir fait confiance. Merci Sr Gertrude de votre longue et fraternelle amitié.
Je conserve précieusement en moi ces moments de vie communautaire à l’enseigne de la joie  et de la bienveillance.

Maryse Lavallée *

Télécharger le PDF...
Tags :   

fin article (T32) - affichages depuis le